Untitled Document
 
Interview et présentation des qualifiés pour la Finale de la Coupe de France 2006 à Nantes
 
Comité Bourgogne - Franche-Comté
   
Pilote : Régis MARTIN
Copilote : Sébastien MORIN


Renault Clio RS (N-3)

Encore une saison faste pour le pilote de Saône-et-Loire puisqu'il termine à la première place des pilotes du Comité. La Clio Jaune en a encore épaté plus d'un avec pour meilleure perfomance la victoire de groupe et la 4ème place scratch au Rallye National de Dijon Côte d'Or. Même résultat lors des Rallyes régionaux de Matour et du Brionnais.
Les autres victoires de classe ont été réalisées au Rallye International de Bourgogne et aux Hautes Côtes. Régis Martin peut donc légitimement viser la victoire de classe lors de la Finale.

   
Pilote : Jean-Marc LASSELIN
Copilote : Jérôme VINOUSE


BMW 318 Compact (F2-14)

- Jean-Marc, peux-tu te présenter brièvement ?
C’est certainement mon père qui a du me donner le virus du Sport Automobile. Ancien pilote au départ, il a ensuite été le sponsor de Jacques Henry, Guy Fréquelin, Michèle Mouton
et d’autres grandes pointures du Sport Auto. Très jeune donc je me disais qu’un jour je piloterais une voiture de course. Mais en fait c’est en moto-cross que j’ai débuté le sport mécanique de compétition, à l’age de 16 ans. Ensuite le karting a remplacé la moto, puis en 1991, nous avons couru notre premier Rallye avec mon épouse en R5 GT Turbo.

- Peux-tu nous dire quelques mots sur la Compact ? Est-elle comparable avec la M3 ?
Fin 2005, ayant entendu parler d’un risque de fin d’homologation de la BMW M3 en 2007, j’ai décidé de passer à la Compact sous les conseils d’Hugues Delage. J’aimais beaucoup la M3, mais j’aime encore plus la Compact. C’est en effet une auto plus moderne et plus facile à conduire car plus légère, plus maniable, plus efficace en freinage et tenue de route, et surtout équipée d’une boîte séquentielle.

- Quel regard portes-tu sur cette saison 2006 ?
Cette saison 2006 a été du pur plaisir. Sur huit Rallyes sans abandon, nous avons obtenu cinq podiums dont un scratch, cinq victoires de groupe et six de classe, le tout avec une nouvelle auto. Le scratch du Rallye de la Tomate est notre premier avec la Compact et le deuxième de notre carrière après celui du Rallye des Hautes Côtes en 2004 avec la M3.

- Après ces années sur les spéciales, quel est ton meilleur souvenir en compétition ?
Je n’ai franchement que de bons souvenirs. Nous courons pour notre plaisir et celui des spectateurs, c'est-à-dire qu’entre une belle glisse et un bon chrono, je préfère la glisse s’il y a des spectateurs. Chaque Rallye est pour nous un moyen de nous vider la tête, en passant un bon moment avec toute notre équipe, dont les frères Piller, que l’équipe de Delage a baptisé les "Fréros". Mais cette saison, aimant plutôt les conditions difficiles, je garderai un très bon souvenir de l’ES4 de 21 km du Rallye National de Dijon Côte d’Or, où sous des trompes d’eau, en aquaplaning quasi permanent, nous avons rattrapé et doublé Daniel Forès, qui malheureusement n’avait pas de très bons pneus pluie.

- Comment comptes tu aborder cette Finale ? As-tu un objectif précis ?
Notre objectif est de finir. Ce sera en effet notre troisièmme participation à une Finale (Cannes, Sens, Corse), mais nous n’avons jamais dépassé l’ES2 dans aucune d’elles ! La finale est vraiment la fête des Rallyes régionaux, et j’espère que cette fois-ci, nous en serons jusqu’au bout.

   
Pilote : Emmanuel CHEVIET
Copilote : Sylvie FAIVRE

Renault Clio 16S (F2-14)

- Emmanuel, peux-tu te présenter brièvement ?
Ma carrière sportive a débuté sur une R5 GT en Slalom en double-monte avec un copain il y a une dizaine d’années. Puis après est arrivée l’envie de faire du Rallye pour se lancer un nouveau défi. Ma passion pour le Sport Auto est aussi liée à mon métier de garagiste.

- Peux-tu nous dire quelques mots sur ton auto ?
Ma Clio est une F2000-14 avec une boîte séquentielle montée depuis le Rallye de Boulogne-sur-Mer en août.

- Que représente pour toi une participation à cette Finale ? As-tu un objectif précis ?
La saison 2006 s’est bien passée dans l’ensemble, sans compter une violente sortie de route à la Rivière Drugeon, qui a rendu la voiture à l’état d’épave. Nous pensions vraiment la saison finie et surtout la qualification pour la Finale impossible. Mais avec une équipe de supers copains, la voiture a été remontée en trois semaines et nous n’avons pas participé à deux Rallyes prévus au programme. Donc c’est vrai, que cette Finale est un super challenge pour nous et nous allons l’aborder comme un autre Rallye National en essayant de ne pas avoir trop de pression. Le but est déjà de se faire plaisir, de rencontrer d’autres équipages et nous espérons être au parc d’arrivée, cela sera déjà une belle victoire. En ce qui concerne les routes, je pense que cela sera très rapide et beaucoup moins sinueux que les spéciales sur lesquelles nous avons l’habitude de rouler.

- Y-a-t'il des personnes que tu souhaiterais remercier ?
Nous aimerions, par l’intermédiaire d’Est Rallye, remercier tous nos sponsors sans lesquels nous ne pourrions pas courir et ainsi que toute la famille qui subit les bons comme les mauvais moments et surtout un grand MERCI a toute l’équipe d’assistance qui est toujours présente.

   
Pilote : Guy MOTTARD
Copilote : Delphine ZAMBETTI

Peugeot 306 Maxi (A-7)
Il n'a suffit que six résultats à Guy Mottard pour assurer sa présence à la Finale. Il est vrai que le pilote du Beausset (situé tout près du circuit du Castellet dans le Var) n'a participé qu'à des épreuves nationales à gros coefficient car il ne pouvait pas marquer de points sur les épreuves régionales avec sa Peugeot 306 Maxi.
Son meilleur résultat a été la 2ème place scratch à l'Ain-Jura avec la victoire de classe mais aussi la 3ème place au Rallye des Vins Macon ainsi que la 4ème place à la Luronne (avec la victoire de classe) et la 4ème place à la Montagne Noire. A noter qu'il a terminé 15ème du Rallye Lyon-Charbonnières comptant pour le Championnat de France des Rallyes.
   
Pilote : Lydian BUEB
Cop:Romain BLONDEAU-TOINY

Renault Clio 16S (A-7)
La saison de Lydian bueb a été très chargée avec pas moins de 12 résultats pris en compte ! Mais cela en a bien valu la peine puisque le pilote du Jura a obtenu sa qualification pour sa première Finale.

Disputant les épreuves avec sa Clio 16S ex-Franck Gravier qui n'est pas homologuée en Kit Car, il a pu récolter de précieux points derrière des voitures bien plus évoluées. Mais sa pointe de vitesse, Lydian Bueb l'a démontrée lors du Rallye des Lacs en terminant à la dixième place scratch.
   
Pilote : Vincent BINET
Copilote : Franck LE FLOCH

Citroën Saxo VTS (A-6)
- Vincent, peux-tu te présenter en quelques lignes ?
J'ai 25 ans et je travaille au garage familial depuis 2002. J'aime le Rallye depuis toujours ! J'ai eu l'opportunité de débuter en Rallye en 2003 sur une Clio N-3 à l'Avallonnais, et mon meilleur résultat fut une troisième place de classe au Rallye Dijon Côte d’Or. Suite à la "super saison" avec la Clio, j'ai monté pendant l'hiver une Saxo N-2 que j’ai passée en A-6 après une sortie de route au Dijon Côte d'Or. Le reste de la saison a été un apprentissage de la voiture et de différents rallyes (Anguison, Séquanie, Hautes Côtes...). Ma meilleure performance était 2ème de classe à la Côte Chalonnaise.

Quelles sont les particularités de ta voiture ?
Le montage de la voiture est fait maison de A à Z (merci Bernard...). Chaque année, on fait évoluer la voiture (une année le moteur, l'autre la boite...). Actuellement, nous avons une boîte six vitesses à crabots, un moteur de 160 ch (non kit-car) ou 175 ch (kit-car), des freins de Saxo Xhallenge et de fantastiques pneus Matador en 15 pouces (qui vont très bien !).

- Quel est le bilan de la saison 2006 ?
Ce fut une super saison avec une voiture enfin fiable et une très bonne entente avec mes différents co-équipiers(e) que je remercie. Durant cette année, nous avons connu deux moments très forts : notre 3ème place scratch au Dijon Côte d’Or et les « figures » réalisées lors de la Côte Chalonnaise. Nous avons fait deux « 180° » dans la première spéciale et traversé une haie... Ce qui ne nous a pas empêché de remporter la classe.

- Comment abordes-tu la Finale ?
J’y vais sans pression, je viens pour me faire plaisir. Si je suis devant, tant mieux, et si je suis dernier, ce n'est pas grave du moment que le véhicule est intact à l'arrivée. Il faudra rester très vigilant sur les spéciales du vendredi (seulement 9.8kms), la moindre faute et tu perds une dizaine de place pour quelques secondes. Soyons optimistes : rentrer dans les 30.

- Et 2007 ?
Si la voiture est vendue, j’aimerais bien faire l’acquisition d’une 4 roues motrices. Si la Saxo n’est pas vendue, nous ferons évoluer le moteur pour atteindre 200 chevaux… Ca va envoyer...

- As-tu un message à faire passer aux personnes qui te suivent ?
Je remercie toute ma famille qui m'aide à préparer " l'avant Rallye ". L'équipe d'assistance, dont Bernard, Mathieu et Thibault qui font un travail formidable. A monsieur le Maire de Saint-Prix-Les-Arnay qui me permet de fermer une route de temps en temps pour tester mon véhicule.
   
Pilote : Thomas BENIER
Copilote : Gérald ZANELLA

Photo : www.rallyeplaisirpassion.info


Citroën AX GTI (N-1)
- Thomas, peux-tu présenter ton équipage ?
Je m'appelle Thomas Bénier, J'habite à Saint-Maurice-Crillat (39), j'ai 22 ans et je suis commercial dans la vente de pièces détachées automobile. J'ai débuté en tant que copilote sur une Clio A-7 à l'âge de 17 ans pour deux Rallyes Régionaux avec une victoire de classe à l'Ain-Bugey. Pendant 4 ans je n'ai plus été licencié avant la Ronde du Jura 2005 en tant que pilote sur une AX F2-12. Mon premier Rallye asphalte fut le Beaufortain 2005 en AX GTI N-1 avec laquelle je vais aller à la Finale.
Mon copilote est Gérald Zannela, il habite à Thoirette (01), il a 24 ans et travaille en tant que responsable d'agence chez Point S Alain Pneu. Gérald a débuté avec moi au Beaufortain 2005 et il n'avait jamais couru avec un autre pilote.

- Quel bilan fais-tu de ta saison?
On a été très régulier dans nos résultats sans jamais faire d'erreur, sauf au Chambost où nous avons renoncé sur une fuite d'huile de boîte après 15 Rallyes sans abandon.
Notre plus mauvais résultat est une 3ème place de classe aux Vins de Macon, où nous étions sur les terres de Julien Duclou et Guillaume Sangouard (champion de France de la Montagne 2005). L'objectif depuis le début d'année était la Finale a Nantes, donc à cette heure le bilan de la saison est très positif.

- Quel est ton meilleur souvenir cette année ?
Mon meilleur souvenir est la Ronde du Jura 2006, où nous sommes rentrés au parc fermé à la 2ème place de goupe F2000 derrière David Petit. C'était fantastique après seulement un an de compétition, nous avons réussi à rivaliser avec les leaders du scratch sur une auto qui avait 110 petits chevaux, les glisses à plus de 120 Km/h, c'était fantastique !

- Comment comptes-tu aborder cette Finale et quel est ton objectif ?
J'aborde la Finale avec sérénité, toute la saison nous avons rencontré beaucoup de têtes d'affiches régionales qui seront à la Finale (Lepaul à l'Ain Jura, Berard au Chambost, Daval aux lacs et Delavile au Suran). L'objectif bien entendu est de gagner comme tous les concurents qui vont a une Finale des Rallyes et si on arrive déja à finir sur le podium, la performance sera belle. La bataille va être très difficile comme a tous les coups en N-1.

- As-tu déjà des projets pour 2007 ?
Mes projet pour 2007 seront de changer ma bonne vieille AX contre une A-6 ou F2000-13. Je trouve dommage que le Challenge C2 n'ait pas lieu en 2008, ç'aurait été un bon challenge.
   
Pilote : Olivier DELAPORTE
Copilote : Eric APPOLINAIRE

Renault Clio RS (N-3)
- Olivier, peux-tu te présenter brièvement ?
Je me suis intéressé au Sport Auto par l’intermédiaire de mes frères qui roulaient déjà à l’époque. Je faisais leur assistance, puis en 1994, je me suis dit pourquoi pas et j’ai participé à la Côte Chalonnaise puis au Rallye de la Châtaigne sur une 205 Rallye totalement d’origine. Par la suite, j’ai copiloté mon frère dans une Ritmo Abarth. En 1996, j’ai remonté une AX Sport en A-5 pour le spectacle mais la voiture a fini sa carrière sur une sortie de route en 1997 à la Châtaigne. Du coup, en 1999, j'ai décidé de monter une ZX en groupe N. Avec cette dernière, j’ai fini 11ème scratch au Rallye de la Châtaigne en 1999 et 7ème en 2000. Cette année là, les conditions étaient dantesques avec la nuit, la pluie et le brouillard. Après, j’ai eu des voitures très différentes... Une 205 Rallye F2000-12, une Escort groupe N, une ZX F2000, puis en 2005 est arrivée la Saxo. Avec cette voiture, j’ai remporté 6 ou 7 fois la classe au terme de superbes empoignades avec Bouhot, Jovin, Couder, Sautereau... Dans le courant de l’année, j’ai eu l’opportunité de faire l’acquisition d’une Clio RS phase 1. J’ai fini troisième au scratch du Rallye des Vins de Chinon, une belle satisfaction.

- Peux-tu nous dire quelques mots sur ta voiture ?
La voiture dispose de bons amortisseurs (Proflex) et d’une boite Sadev. C’est une Clio Renault Sport mais avec une caisse qui n’est pas soudée.

- Quel regard portes-tu sur ta saison 2006 ?
Ce fut une saison pas trop mauvaise puisque nous sommes qualifiés pour la Finale. D’ailleurs je tiens à remercier chaleureusement Alban Delanay qui m’a prêté sa 106 pour le Rallye Migennois et le Rallye des Noix. Sans ça, je n’aurais pas pu me qualifier : MERCI Alban.

- Après ces années sur les spéciales, quel est ton meilleur souvenir en compétition ?
Le Rallye de la Châtaigne en 2000 puisque non seulement nous avons fini à la 7ème place au Scratch, mais en plus nous avions changé le moteur la veille du Rallye... Un Rallye difficile mais une grande satisfaction d’obtenir ce résultat avec mon frère Didier dans le baquet de droite.

- Comment comptes tu aborder cette Finale ? As-tu un objectif précis ?
Je vais y aller comme s’il s’agissait d’un Rallye National. Nous serons nombreux donc, je ne me mets pas la pression. J’aimerais bien finir tout de même dans les 3 ou 4 de classe mais si je vois que je suis dans le rythme pour jouer la gagne, je donnerai tout ce que j’ai quitte à casser la voiture... Pour info, je devrais être copiloté pour cette course par le Benjamin Daugy dit le « Beuillons ».

- Peut-on déjà parler de 2007 ?
Je vais essayer de remonter une RS dernière génération (Clio 3) ou pourquoi pas me lancer dans la coupe Logan si elle a lieu en Rallye.

- As-tu un message particulier à passer à tes amis, ta famille, tes supporters ?
Je voudrais remercier tout ceux qui m’ont aidé à me qualifier, les spectateurs, les organisateurs... Et puis, je voudrais souhaiter également bonne chance à tout ceux qui se sont qualifier pour ce grand rendez-vous et surtout que personne ne se fasse mal... Enfin, je voudrais rassurer ma femme qui est enceinte.
   
Pilote : Mathieu ARTZNER
Copilote:Thibault GUILLEMAUD

Photo : www.rallyeplaisirpassion.info


Peugeot 106 S16 (F2-13)
Mathieu Artzner n'a participé qu'à des Rallyes Nationaux cette saison et il a bien fait car ceux-ci sont souvent difficiles pour les mécaniques du groupe F2000. En plus d'être à l'arrivée, il a fallu attaquer pour le pilote de l'Ain et c'est ce qu'il fit à merveille en remportant la classe aux Vins Macon et au Suran, avec à chaque fois la troisième place de groupe. D'autres podiums de classe ont été obtenus au Bourgogne, Ain-Jura et Vignes de Régnié.
   
Pilote : Didier BONHOMME
Cop. : Sébastien BONHOMME

Citroën AX Sport (F2-12)
Grosse saison pour le pilote de Replonges dans l'Ain avec une qualification pour la Finale de la Coupe de France des Rallyes à Nantes. C'est bien simple, didier bonhomme n'a accumulé que des podiums de classe dans des épreuves à gros coefficient : Vins Macon, Ain-Jura, Vignes de Régnié mais aussi Beaufortain et Lyon-Charbonnières en Championnat de France !

Ils seront neuf au départ à Nantes à viser la victoire de classe F2000 alors pourquoi la régularité ne paierait-elle pas une fois de plus ?
   
Pilote : Aldine LAURENZANO
Copilote : Annabelle CORTOT

Photo : www.rallyeplaisirpassion.info


Fiat Cinquecento (F2-11)
- Peux tu te présenter brièvement ?
Je m’appelle Aldine, j’ai 30 ans et cela fait maintenant 11 ans que je pratique ce sport ! Et oui ! Disons que je suis tombée dedans très jeune, mes parents étant dans l’automobile et fous de vitesse tous les deux, j’ai toujours été passionnée par ça ! Je n’ai jamais eu de nounou quand j’étais petite, j’ai passée tout mon temps dans un garage, dans les pattes de mon père ! Suis un peu son petit garçon manqué ! J’ai débuté tout bêtement à 19 ans grâce à un ami de mon papa... 8 ans de copilotage plus tard, je me lance au volant à côté de mon loulou, qui depuis est devenu mon mari, et j’attaque donc ma 3ème saison au volant, et 2ème Finale de la Coupe !

- Peux-tu nous dire quelques mots sur la voiture ?
Ma voiture, une Fiat Cinquecento F2000-11 développant 80 chevaux, boîte 6 vitesses, préparée par mon homme... Enfin, " préparée" est un bien grand mot ! Disons qu’il vérifie les niveaux et les serrages de roue avant chaque Rallye... Pour la petite histoire, il ne connaît toujours pas la pression à mettre dans les pneus... Je vous jure que c’est vrai !
Que dire de plus, c’est " la voiture sans permis " préférée des enfants ! Je reçois même des lettres de fans... Si si ! Et c’est une italienne, très important... Vous avez déjà vu un vrai tifosi rouler en Renault ? Maqué... Pas possible ! C’est " LA " spécialiste des 2 roues, c’est impressionnant ! Et elle plafonne à 155 km/h en fond de 6... C’est mieux que rien !

- Quel regard portes-tu sur ta saison 2006 ?
La saison 2006 a été moins riche qu’en 2005 (mariage oblige !). Cette saison, j'ai disputé que 6 Rallyes contre 11 en 2005, mais avec de bon résultats tout de même, la preuve, je termine 26ème pilote de la Ligue Bourgogne-Franche-Comté. On a passé encore de très bon moment avec mon homme dans la voiture, ainsi qu’avec Annabelle. C’est avec elle d’ailleurs que je serai à la Finale. Pourquoi ? Parce que mon mari avait décidé de ne pas aller à Nantes, et moi j’ai décidé d’y aller ! Na ! Et après notre bonne entente aux Vins de Mâcon, j’ai décider de faire équipe avec elle à la Finale. Pour elle, c’est sa première participation à la Finale, je suis donc ravie de pouvoir lui faire vivre ça ! En espérant, qu’elle ne le regrettera pas !

- Après ces années sur les spéciales, quel est ton meilleur souvenir en compétition ?
Mon meilleur souvenir en tant que pilote est évidemment la Finale en Corse, d’abord pour ce paysage magique, pour le bon accueil des gens pour notre sport, et surtout pour les fous rires et les supers moments passés avec mon petit mari... Même quand des fois il m’engueule quand je prends trop de risques... Si si, même avec 80 chevaux, on arrive à se faire peur !
Et en tant que copilote quand je faisais équipe ave Romuald Petit en R5 GT Turbo, la spéciale de Mesmont (ancienne spéciale des Hautes Côtes), où on fait un 6ème temps scratch sous la pluie ! Ooouuuaaahhhoouuu ! Mais maintenant, j’ai définitivement tiré un trait sur le copilotage.

- Comment comptes tu aborder cette Finale ? As-tu un objectif précis ?
On aborde cette Finale comme un Rallye National normal. On sait que dans notre classe, on tombe contre de sérieux clients comme Launay, Grallien, Lafont... Ça va être dur de faire une perf, mais on y va pas pour ça... Enfin, on s’est fixé un but quand même, finir devant l’AX de Julien Matteo. C’est une voiture que je connais bien, car c’est contre celle-ci que j’ai joué le match " France-Italie " en 2005 (ancienne voiture à Laurent Pouffier), et que j’ai perdu la Finale en Corse. J’ai donc une revanche à prendre !

- Peut-on déjà parler de 2007 ?
2007 va être pour moi l’année de la négociation. En effet, mon homme en a marre de rouler et moi, je m’écouterais, je serais le cul dans l’auto tous les week-ends ! Donc, il va falloir trouver un terrain d’entente... Mais bon, vais quand même pas me mettre au tricot pour lui faire plaisir ! Ça ne va pas le faire ! Déjà que j’ai négocié la Finale à Nantes limite limite… On verra bien !
Une chose est sûre, je serai au départ du Rallye des Vins de Mâcon 2007 avec Annabelle. Celui là, il n’est pas négociable !

- As-tu un message particulier à passer à tes amis, ta famille, tes supporters ?
Evidemment, je remercie de tout mon cœur mon loulou d’amour. C’est grâce à lui que je roule, et que j’ai beaucoup appris. Ensuite mes parents qui me soutiennent depuis 11 ans, pas toujours des moments faciles pour eux... Et bien sûr à tous nos amis et fidèles partenaires. Merci, merci, merci merci !
   
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin