Untitled Document
 
Le Rallye Monte-Carlo 2009 de Jérôme Schmitt et Christophe Antoîne
 
 
Christophe ANTOINE (Estrallye) et Jérome SCHMITT entourés de l'équipe d'assistance "Auriol Compétition"

L’aventure Monte-Carlo a commencé dès la fin du Rallye des Cévennes en novembre dernier. Nous avons préparé des présentations de notre projet pour nos partenaires. Le montage financier était serré, mais grâce à l’aide du Groupe Sitterlé qui nous a mis à disposition la SUZUKI Swift et aux partenaires qui souhaitaient participer à cette épreuve mythique, nous avons pu confirmer notre inscription la veille de Noël.

     
 
Afin de mener à bien un tel projet, nous avons choisi de faire appel à la structure « Auriol Compétition » pour la gestion de l’assistance.

Une fois les démarches administratives et une bonne révision de la voiture effectuées, nous avons pu réaliser une séance d’essais dans les Vosges (tests des pneus et comportement de la voiture sur la neige) grâce à l’aide de l’ASACAR et des ambulances MADER.

Nous avons commencé les reconnaissances le lundi 12 janvier avec un parcours très étendu (Ardèche, Hautes Alpes et région PACA), pour terminer le dimanche 18 janvier. En plus du travail sur les spéciales, les séances vidéos ont permis d’affiner et de valider la prise de notes.

   
 
Cette semaine de reconnaissance a été très instructive. En effet, les conseils de Nicolas KLINGER (copilote de Nicolas VOUILLOZ, champion en titre IRC) ainsi que les échanges et le retour d’expérience des "grands" du Rallye (Didier AURIOL, Nicolas VOUILOZ, Freddy LOIX, Kris MEEKE, Stéphane SARRAZIN et Sébastien OGIER) nous ont appris beaucoup de choses sur la préparation, la gestion et l’optimisation d’une telle course.

L’aide apportée par nos ouvreurs, Jonathan FRITSCH et Rémi TUTELAIRE, était indispensable, les conditions météorologiques changeantes demandaient des compléments dans nos notes : beaucoup de glisse, glace, attention piège...
   
 
Le départ de Monaco est donné le mercredi matin. La première spéciale étant déjà très sélective, nous partons pour rouler à notre rythme mais dès les premiers virages, une Peugeot 206 accidentée nous rappelle à l’ordre. Tout au long de la spéciale, nous apercevons plusieurs voitures arrêtées... Nous avons l’impression de ne pas avancer mais nous rattrapons une première voiture puis une seconde juste avant l’arrivée. Au point stop, on nous annonce le vingtième temps scratch et nous sommes en tête de notre catégorie. Nous sommes contents mais aussi conscients que la course sera longue, qu’il faudra être attentif jusqu’au bout, la preuve : sur la liaison, les routes sont très glissantes !

Nous enchainons avec les deux autres spéciales de la journée sur un rythme un peu moins soutenu afin d’éviter la faute et nous rentrons à Valence avec 2 dixièmes de retard sur l’équipage italien en tête de notre catégorie.
   
 
La seconde étape comporte deux boucles de trois spéciales. Un choix de pneus différent et un rythme défensif nous font perdre une minute sur l’équipage italien dans la première spéciale puis nous réalisons tour à tour les meilleurs temps.
Dans la spéciale de Saint Bonnet, le froid est magnifique avec de la neige, beaucoup de spectateurs et dans les villages sur la liaison, c’est la fête : les banderoles, les enfants qui nous saluent, la gendarmerie qui nous prend en photo (sans le PV !).

A la fin de cette deuxième journée, nous finissons à une minute trente de l’équipage italien en tête de la catégorie, mais il reste 140 kilomètres pour rattraper ce retard.

La première spéciale de la troisième étape, Montauban sur l’Ouvèze, s’annonce très enneigée. Après les premiers virages, la Skoda de HANNINEN est arrêtée contre un arbre puis un kilomètre plus loin, la Peugeot 207 de Kris MEEKE, roues arrachées, git sur la voie de droite. Nous continuons sur notre rythme, nous doublons quelques voitures et dans la descente de l’arrivée, nous apercevons au loin la Swift italienne : nous lui avons repris 37 secondes. Cette spéciale nous positionne de façon idéale avant la grande nuit finale.
   
 
Après 4 heures de parcours de liaison, puis 4 heures d’attente à Monaco, nous abordons la spéciale mythique du col du Turini. Les italiens observent nos choix de pneus et s’élancent juste devant nous. L’adhérence n’est pas idéale et il faut être prudents. La longue montée sur le col de l’Orme nous amène sur la Swift italienne arrêtée avec un demi-train arraché. Dommage, la bagarre s’arrêtera là... Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut se relâcher. Le verglas est présent sur le plateau de Peira-Cava et la neige fait son apparition au col de Turini ainsi que dans la descente. Nous passons la ligne d’arrivée avec soulagement.

Nous n’avons pas le temps de décasquer, nous enchainons le petit parcours de liaison et nous voila aussitôt au départ de Lantosque : toujours du verglas, mais pas de neige.
   
 
De retour à Monaco, nous équipons la voiture de quatre pneus cloutés pour les deux dernières spéciales. Etrangement et malgré l’heure tardive, il y a moins de verglas et donc plus de "grip". Nous améliorons notre temps de trois minutes dans la spéciale du Turini et franchissons l’arrivée à Lucéram avec une grande satisfaction !

Sur le parcours de liaison de retour à Monaco, nous recevons les premiers messages de félicitation et nous réalisons que nous avons fini le mythique Rallye Monte-Carlo dans des conditions météorologiques tout aussi mythiques. Nous obtenons la victoire dans notre catégorie, la classe 1600 cm3 du groupe N avec une belle seizième place au classement général devant des voitures plus puissantes et plus performantes (quatre roues motrices).

Un grand merci à l’équipe « Auriol Compétition » et à nos partenaires : Groupe Sitterlé, ASACAR, Axians, Loos International, Ambulances Mader, Lénys Concept et le Conseil Général du Haut Rhin.

Le prochain rendez-vous de Jérôme et Christophe sera le Rallye Lyon-Charbonnières qui correspond à la première manche de la SUZUKI Rallye Cup 2009 et du Championnat de France des Rallyes.

Suivez notre actualité sur : www.jscontact.com
 
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin