Untitled Document
 
Sébastien Loeb / Daniel Elena - UNE SAISON EN OR
       
Champion du Monde des Rallyes !

Seuls deux Français, Didier Auriol et Bernard Occelli, pouvaient justifier de ce titre acquis en 1994. Ils sont désormais trois dans ce club puisque l'Alsacien Sébastien Loeb a brillamment remporté le Championnat de la saison 2004. Daniel Elena devient le premier Monégasque a remporter ce titre.

Retour sur une saison fantastique au volant de la Citroën Xsara WRC

Retrouvez également l'ascension fulgurante de Sébastien depuis ses débuts en Régional au Florival jusqu'au titre suprême
       
 


Monte Carlo 2004 - Les français dominent !

Le pilote alsacien s'impose pour la seconde année consécutive lors du Rallye Monté Carlo. Il devance l'estonien Markko Martin qui a repris la seconde place au jeune belge François Duval. Marcus Gronholm hérite de la quatrième place devant Loix et Panizzi qui profitent des problèmes de transmission de Petter Solberg (septième).

   

Suède 2004 - Sébastien Loeb entre dans l’histoire !

Sébastien Loeb et Daniel Elena viennent d’écrire une nouvelle page de l’histoire du rallye . En remportant la 53ème édition du rallye de Suède, ils mettent fin à la domination des scandinaves sur cette épreuve. Il s’agit d’un événement plus que d’une simple victoire. En outre, le pilote Citroën signe là son deuxième succès consécutif en ce début de saison après le rallye de Monté-Carlo.

Au départ du rallye, Sébastien qui ouvrait la route avait fait une entame prudente, laissant Marcus Grönholm s’emparer de la tête de la course. Puis dès l’ES3, Markko Märtin donne le ton en signant le temps scratch et en s’installant en première position au général, profitant des problèmes mécaniques de Grönohlm. Sébastien Loeb poursuit une course prudente et Markko Märtin termine en première position à la fin de l’étape1.

Lors de la deuxième étape, Marcus Grönholm signe scratch sur scratch et revient en 3ème position dès l’ES8. Juste devant Markko Märtin doit lutter pour ne pas voir Sébastien Loeb revenir. Et, lors de l’ES11, Märtin part à la faute et laisse s’échapper la première place au général au profit de Sébastien Loeb qui jusque là réalise une course parfaite. A la fin de la deuxième journée il se retrouve donc en tête devant Grönholm et Solberg.

La troisième étape aura été marquée par un sévère duel entre Carlos Sainz et Janne Tuohino. Marcus Grönholm alterne entre temps scratch et problèmes mécaniques. Sébastien Loeb fait la course en tête et réalise un sans-faute lui permettant d’inscrire son nom au palmarès de ce rallye de Suède. Il devance Marcus Grönholm et Peter Solberg.

   


Mexique 2004 - Loeb abandonne

La 2ème étape du rallye du Mexique fut fatale au leader du championnat. Alors qu’il menait avec 35s d’avance sur Märtin, Seb’ a tapé une grosse pierre dans l’ES6 et du abandonner sur le routier le menant à l’ES7 : « Cela s'est passé à la sortie d'un virage très rapide. Une légère bosse a délesté la voiture, et à l'endroit ou elle s'est reposée, la route était bombée, avec une pierre enchâssée au beau milieu. Le protège carter à souffert et a ensuite endommagé le carter lui-même, occasionnant la perte d'huile. Naturellement, c'est une grosse déception, car cet incident se produit au moment où nous étions bien en tête, calquant notre rythme sur celui de Markko Après les ennuis de Petter hier, j'ai dit que je n'étais pas heureux, et que j'aurais préféré poursuivre avec lui une belle bagarre. Aujourd'hui c'est moi qui suis touché. C'est le rallye, et il prend parfois l'allure d'une course par élimination. Il faut l'accepter… »

Dommage, car Seb’ s’était libéré de Grönholm tombé en panne de direction assistée lors de l’ES5 et perdant au total plus de 4 minutes dans les 2 spéciales suivantes parcourues sans assistance.

   


Nouvelle-Zélande 2004 - Loeb au pied du podium

Le final de la 3ème étape du rallye de Nouvelle-Zélande a tenu en haleine tous les spectateurs et tous les internautes restés cette nuit devant leurs écrans. En effet, en trois spéciales Marcus Grönholm est parvenu à reprendre la 1ère place détenue jusqu’alors par Petter Solberg. Mais dans l’avant dernier chrono, le pilote de la 307 est parti en tête à queue et perd au passage 15s et la tête du rallye. Malgré une ultime attaque dans Whaanga Coast, Solberg empoche la victoire pour 5s9 sur le Finlandais.

Derrière, Märtin assure sa 3ème place et Sébastien Loeb, signant un nouveau scratch, passe Rovanperä et prend les points de la quatrième place, comme l’an passé. « Je termine à nouveau au pied du podium » remarquait Seb’ . « Mais l'écart avec le vainqueur était quatre fois plus important l'an dernier, et j'ai la satisfaction d'avoir signé deux meilleurs temps. Après avoir "payé" le premier jour en balayant la route, je crois avoir bien roulé. C'est vrai, nous avons mis du temps à trouver les bons réglages, mais il faut bien voir qu'avec ce format d'épreuve, on a droit à deux interventions par jour seulement. Nous avons acquis un peu plus d'expérience sur ce terrain vraiment spécial, nous ne rentrons pas bredouilles côté points. Au bout du compte, la satisfaction l'emporte. »

   

Chypre 2004 - Loeb quelques jours après ...

La 3ème et dernière étape du rallye de Chypre n'a pas bouleversé le classement. Marcus Grönholm a augmenté son avance sur Sébastien Loeb en signant trois temps scratchs dont un ex-aequo avec l'alsacien, et remporte ici son premier succès de la saison. C'est aussi la première victoire de la 307 WRC, une voiture qui possède pourtant une grosse marge de progression d'après le pilote finlandais.

Sébastien Loeb a rivalisé tout au long du rallye avec le finlandais de Peugeot, seuls les problèmes de différentiels de la première spéciale l'ont écarté de la lutte pour la victoire. Il empoche donc les 8 points de la deuxième place et se maintient dans le trio de tête du classement pilotes.

Rebondissements quelques jours après l’arrivée du Rallye de Chypre : l’équipe Peugeot est déclassée.
La décision de la FIA tombe : les Peugeot 307 WRC ont été déclassées du Rallye de Chypre car la pompe à eau utilisée n'est pas celle qui équipe la voiture de série contrairement aux Citroën Xsara WRC qui disposent du même moteur.

Sébastien Loeb hérite donc de la victoire et reprend la tête du Championnat du Monde pour un point devant Markko Märtin.

   

Acropole 2004 - Superbe 2ème place pour Loeb !

Il l’avait dit et il l’a fait : Sébastien Loeb est revenu sur Harri Rovanperä lors de la dernière étape du rallye de l’Acropole. En signant deux temps scratches dans la première boucle de trois spéciales, Loeb comblait son retard et était à seulement 0s3 de la deuxième place détenue par Rovanperä. L’alsacien fut irrésistible lors de la dernière boucle. Signant à nouveau deux meilleurs temps, il repousse le pilote Peugeot à 10s et empoche les points de la deuxième place. « Ce fut une course belle et excitante sourit Seb à l'arrivée. Nous sommes parvenus à revenir parce que la voiture était parfaite… Ce n'était pas évident de revenir après avoir 'balayé' durant la première étape… ».

Petter Solberg remporte une très belle victoire. La deuxième de la saison après la Nouvelle-Zélande. Il est véritablement imbattable sur terre lorsque sa mécanique ne le trahit pas et il se rapproche dangereusement de Loeb au classement pilotes.

   

Turquie 2004 - Nouveau succès pour Loeb !

La 3ème étape du rallye de Turquie n’a pas été décisive sur le classement final de la course. Sébastien Loeb remporte ce rallye de Turquie avec un peu plus de 26s d’avance sur Marcus Grönholm, après avoir récupéré les 10s perdues par départ anticipé de la veille. En effet, le collège des commissaires a jugé que le faux-départ n’était pas volontaire et qu’il n’a pas engendré un gain de temps pour le pilote Citroën. Petter Solberg signe le dernier temps scratch du rallye et termine à une 3ème place précieuse dans l’optique du championnat.
Peu importe la surface, Loeb est devant. Que ce soit sur l’asphalte des Alpes du Sud de la France, la neige et la glace de Suède, ou la terre cassante de Chypre et de Turquie, Seb’ est à l’aise et maîtrise son sujet. Il remporte aujourd’hui sa quatrième victoire de la saison et de surcroît quatre victoires sur trois surfaces différentes, chose que seul ces dernières années Tommi Makinen était arrivé à accomplir. Quand on sait que l’année dernière Petter Solberg a remporté le titre de champion du monde avec quatre victoires, on a de quoi être confiant surtout que l’on est encore pas à la mi-saison : le record de 1992 de Didier Auriol avec six victoires dans la saison risque bien d’être battu cette année !

   

Argentine 2004 - Doublé Citroën dans la Pampa

Les organisateurs du rallye d’Argentine avaient constitué une 3ème étape de premier choix : avec les spéciales mythiques de Mina Clavero, Julio Cesare ou encore El Condor, la lutte pour les premières places promettait d’être sublime. C’était sans compter sur les nombreuses sorties de routes qui ont touchés toutes les équipes ou presque. En effet, Citroën est la seule équipe à voir ses deux voitures rentrer à Villa Carlos Paz et de surcroît au deux premières places. Suite à l’abandon de Grönholm en fin de 2ème étape tout était plié : les écarts entre les pilotes faisait qu’aucun d’entre eux ne pouvaient espérer gagner une place au classement à la régulière. Carlos Sainz remporte donc ce rallye d’Argentine et détient désormais le record de victoires en championnat du monde avec 26 victoires au compteur. Une nouvelle fois sur le podium, Sébastien Loeb prend les points de la 2ème place et s’envole littéralement au classement pilotes. Avec 17 points d’avance sur Solberg et 27 sur Märtin, l’alsacien dispose d’une avance considérable qui devrait lui permettre d’aborder les prochains rendez-vous sereinement. « Lors des trois derniers rallyes, Grèce, Turquie, Argentine, j'avais enregistré l'an dernier trois abandons. J'obtiens dans ces mêmes épreuves une victoire et deux secondes places. Je suis en avance sur mon tableau de marche. » déclarait à l’arrivée Seb’.

   


Finlande 2004 - Loeb engrange les points !

Une fois de plus, Sébastien Loeb a superbement roulé sur un rallye qui n’était pas en sa faveur. En empochant les points de la 4ème place, il fait le trou au classement et compte désormais 22 points d’avance sur le champion du monde en titre, Petter Solberg.
Seb’ a une nouvelle fois démontré sa capacité à gérer la course : au cours des premiers secteurs chronométrés, il ne pointait qu’au treizième rang au général et c’est grâce à une bonne capacité d’analyse et à un pilotage efficace qu’il a su redresser la barre en remontant jusqu’à la 4ème place passant même au passage Janne Tuohino, spécialiste pour Ford de l’épreuve finlandaise. « Bon résultat pour l'équipe, très bon résultat pour nous. Nous voici avec plus de deux victoires d'avance sur Petter Solberg. Quand on se souvient combien le championnat précédent fut serré, on ne peut que se réjouir. Nous n'allons pas pour autant baisser notre garde. La manche asphalte qui s'annonce nous a souri les deux années précédentes. Nous devons tout faire pour qu'il en soit de même cette fois-ci… » déclarait Seb' à l'arrivée. Tout ceci est évidemment de bonne augure avant le Deutschland, où il s’est imposé lors des deux dernières éditions.

   

Deutschland 2004 - Et un, et deux et de trois pour Loeb ...

Sébastien Loeb remporte pour la troisième année consécutive le rallye d’Allemagne.
Après avoir totalement dominé l'épreuve, le pilote a pu savourer sa victoire devant le belge François Duval qui monte sur la deuxième marche du podium et empêche Citroën de réaliser un nouveau doublé. Les deux Xsara officielles sont malgré tout sur le podium; la troisième place revenant à la Xsara de Carlos Sainz.

Au championnat des pilotes, Sébastien Loeb possède près de 30 points d'avance sur ses adversaires, Citroën prend le large côté constructeur.

   

Japon 2004 - Loeb second au pays du soleil levant

Bien qu'elle comportait encore 7 spéciales, cette dernière étape du rallye du Japon ne fut qu'une formalité pour Petter Solberg. Le norvégien s'est contenté de suivre la cadence de ses poursuivants afin d'offrir à Subaru un succès sur ses terres.

Sébastien Loeb a signé deux nouveaux meilleurs temps et termine sur la deuxième marche du podium. Objectif atteint pour l'alsacien qui accentue encore son avance au championnat: il compte désormais trente points d'avance sur Solberg, de quoi voir venir.

Sur la troisième marche du podium on retrouve l'estonien Markko Märtin. Toujours bien placé il reste dans le peloton des poursuivants de Loeb au championnat. Lors de cette dernière étape, Marcus Grönholm s'est emparé de la 4ème place au dépens de Carlos Sainz. Le madrilène termine quant à lui 5ème. François Duval est sorti de la route lors de cette troisième étape.

   

Grande-Bretagne 2004 - Loeb, sur la route du titre !

Alors qu’il menait le rallye depuis la deuxième spéciale, Sébastien Loeb s’est fait devancer par Petter Solberg lors de l’avant dernière ES de ce RAC 2004. Un final qui surprend d’ailleurs Loeb qui ne voit pas comment il a pu lâcher plus de 12s en 27km alors qu’il n’avait concédé auparavant qu’une seule seconde en plus de 120 km de chrono à Solberg : « Entre le quinzième et le vingtième kilomètre, j’ai commis une petite faute en freinant un peu tard pour un virage ‘Droite 2’. J’ai du passer la première et j’ai raté le point de corde de deux ou trois mètres. Disons que je perds 2 à 3 secondes ici. Ensuite, j’ai continué d’attaquer comme je le faisais depuis vendredi matin, sans noter la moindre perte de potentiel de la voiture… Je mentirais si je disais que je ne suis pas déçu par ce final. Mais je note deux choses : je me suis battu pour la victoire sur ce terrain très spécial, où la Xsara prouve qu’elle n’a rien à envier à ses rivales. Et ma deuxième place, venant après celle du Japon préserve totalement mes chances de décrocher le titre… »

Le norvégien remporte à Cardiff sa troisième victoire consécutive mais ne reprend que 2 points à Sébastien Loeb au championnat. L’alsacien fait une excellente opération puisqu’à 4 rallyes de la fin du championnat il dispose de 28 points d’avance sur Solberg. Ca sent bon le titre pour Seb’ mais le pilote Citroën ne coupera pas son effort avant d’être sacré, c’est certain.

   

Sardaigne 2004 - Un pas de plus vers le sacre !

Nouvelle victoire pour Petter Solberg lors du Rallye de Sardaigne. Il remporte sa dixième victoire en championnat du monde et la cinquième cette saison. Néanmoins il ne reprend que deux petits points à Sébastien Loeb qui le suit comme son ombre finissant une nouvelle fois deuxième. Le français n’est plus qu’a cinq points du titre et la combativité de Solberg ne semble pas affecter le pilote Citroën dans la course vers le titre tant son avance est confortable.
« Dès la fin de la première spéciale, je me suis dit « Nous allons avoir du mal à battre Petter ici ! » J'ai placé quelques accélérations, il a répondu, préservant son avance. Dès que les ennuis de Marcus Grönholm m'ont privé d'un excellent sparring-partner, je me suis dit qu'il n'était pas idiot de marquer une deuxième place. C'est fait ! Me voilà dans une situation très favorable avant d'aborder deux manches qui me conviennent. Je ne cacherai pas que j'ai très envie de gagner en Corse… »
Le titre avec une victoire au Tour de Corse serait le scénario idéal pour Loeb. On ne voit vraiment pas comment ce titre pourrais lui échapper.

Derrière, la concurrence semble rendre les armes : Peugeot est toujours affecté par les ennuis mécaniques, et tout le team Ford semble perdre sa motivation avec un arrêt en championnat du monde des rallyes de plus en plus probable. Une nouvelle fois Marcus Grönholm et Harri Rovanperä ont du abdiquer à cause d’une mécanique récalcitrante : turbo out pour Gröhnolm et transmission cassée pour Rovanperä qui devra abandonner au soir de la 2ème étape. Chez Ford seul François Duval voit l’arrivée du rallye : Märtin a du rendre son carnet suite à des soucis mécaniques.

   

France 2004 : Le suspense prend fin ! 

Ca y est c’est fait, Sébastien Loeb est Champion du Monde des rallyes ! Dix ans après Didier Auriol, l’alsacien concrétise un rêve. Les dernières spéciales de l’épreuve lui parurent interminables mais il a su les aborder avec sagesse signant tout de même le 4ème temps dans la dernière ES de ce Tour de Corse. Au point stop, Petter Solberg, Phil Mills, Carlos Sainz et Marc Marti sont venus féliciter le nouveau champion du monde. Que du bonheur pour Seb’ qui n’a plus qu’a savourer son titre avec Daniel Elena sur la liaison qui le mène au port d’Ajaccio. « C’est génial, la plus belle chose qui me soit arrivée cette année. En plus, remporter ce titre en Corse avec le titre constructeurs, c’est formidable » déclarait Seb’ au point stop de l’ES12. Citroen, suite à l’abandon de Francois Duval au matin de la troisième étape, devient par la même occasion Champion de Monde des Constructeurs. Un pilote français titré sur une voiture française titrée elle aussi, le tout lors du Rallye de France, il s’agit là d’un très grand moment pour le sport automobile français !

Pour la petite histoire, c’est finalement Markko Märtin qui remporte ce 48ème Tour de Corse. Le pilote de la Ford Focus WRC04 gagne ici sa seconde victoire de la saison après le rallye du Mexique. Une première sur asphalte pour l’estonien qui n’avait gagné auparavant que des succès sur terre. Son dauphin n’est autre que le nouveau champion du monde, Sébastien Loeb.

Comme à son habitude Carlos Sainz termine bien placé : un nouveau podium pour « el matador » qui compte 16 participations au Tour de Corse. Marcus Grönholm a réalisé un rallye sans coup d’éclat : le pilote finlandais a réalisé la plupart de ses chronos dans le Top 5 et termine 4ème. Le perdant de ce rallye est Petter Solberg : le fougueux Norvégien n’a rien pu faire pour garder son titre. Il termine néanmoins 5ème sur ce rallye.

Stéphane Sarrazin est à créditer d’une superbe course : il termine 6ème est donc premier privé pour son premier Tour de Corse, un exploit ! On espère que cet exploit sera remarqué chez Subaru car le pilote gardois termine mieux classé que le second pilote officiel, Mikko Hirvonen (10ème).

   

Catalogne 2004 - Second abandon !

Le duel tant attendu entre Sébastien Loeb et Markko Märtin n’aura duré que l’espace de la première spéciale de la 2ème étape du rallye d’Espagne : en effet, le nouveau champion du monde a été contraint à l’abandon à l’issue de l’ES8 après avoir heurté une pierre dans une grosse corde. Suite à ce choc, le protège carter de la Xsara n°3 a été perforé et le moteur s’est vidé de son huile : Seb’ et Daniel ont du abandonner sur le routier les menant à l’ES9. Il s’agit seulement du second abandon de la saison pour Loeb, et c’est paradoxalement pour la même cause qu’au rallye du Mexique.

Au final, c’est donc Markko Märtin qui remporte son second rallye consécutif sur asphalte : quinze jours après le Tour de Corse, l’estonien fait triompher de nouveau la Ford Focus WRC04, et prouve ainsi aux dirigeants de Ford que leur avenir en compétition automobile se trouve bel et bien sur les routes et non pas sur les circuits.

Récompensé par le trophée de « Star du rallye », Stéphane Sarrazin a épaté tout le monde sur ce rallye. Il termine 4ème devant les deux Subaru officielles : Petter Solberg n’a pas réussi à revenir sur Stéphane lors de la 3ème étape et Mikko Hirvonen ne termine quant à lui que 8ème. Le Gardois a même signé son premier temps scratch en mondial lors de l’ES15. Il est certain qu’il ne restera pas sans proposition de volant pour l’année prochaine.

Marcus Grönholm termine 2ème de ce rallye. Signant 6 meilleurs temps, il est revenu à 23s de Märtin, démontrant que la 307 WRC peut être performante lorsqu’elle est épargnée par les soucis mécaniques.

   

Rallye d'Australie - Loeb égale le record d'Auriol !

Sébastien Loeb s’est imposé à l’occasion de la dernière manche de la saison : le rallye d'Australie. Il remporte son sixième succès cette saison et égale par la même occasion le record de victoires dans une saison détenu jusqu'alors par Didier Auriol.

Beaucoup de casses sont à signaler dans ce rallye : le vainqueur de l’édition 2003, Petter Solberg est sorti de la route lors de cette première étape. Markko Märtin a lui aussi du abandonner après la 1ère spéciale : moteur cassé. Carlos Sainz est le grand absent de ce rallye d’Australie : victime d’une sortie de route lors des reconnaissances, l’espagnol a du déclarer forfait deux jours avant le rallye

Ce rallye n'a pas été le plus palpitant de la saison puisque seulement 4 voitures officielles sont à l'arrivée. Sébastien Loeb a récupéré les commandes du rallye après l'ES10 lorsque Marcus Grönholm est sorti de la route avec sa 307 WRC. Il s’impose donc avec une avance confortable sur Harri Rovanpera, second et Francois Duval, troisième.

   
Palmarès de Sébastien Loeb de ses débuts jusqu'à son titre de Champion du Monde
   
1995
Finaliste du volant Rallye Jeunes

1996
Finaliste du volant Rallye Jeunes

1997
Elu Espoir de l’Année par le magazine Echappement
8ème du Volant 106 en 1300cc/1600cc

Rallye régional du Florival : 1er classe N1
Vignoble Alsacien : 1er classe N1
Vin de Mâcon : 1er classe N1
Charlemagne : 1er classe N1

1998
6ème du Trophée Citroën Saxo Kit Car
Vins de Champagne : 4ème scratch et 1er classe A6
Val d'Agout : 1er scratch
Le Touquet : 8ème scratch et 1er classe A6,
La Rochelle : 2ème au scratch et 1er classe A6

1999
Membre de l'équipe de France FFSA
Vainqueur du Trophée Citroën Saxo Kit Car :

Val d'Agout : 1er scratch
Vins de Macôn : 3ème scratch et 1er classe A6,
Limousin : 8ème scratch et 3ème classe A6,
Rouergue : 6ème scratch et 1er classe A6,
La Rochelle : 2ème scratch et 1er classe A6,

2 épreuves de championnat du Monde :
Corse : 19ème scratch et 1er classe A6
San Remo : 19ème scratch et 1er classe A6

1 épreuve de championnat de France :
Alsace-Vosges 1er classe A6

2000
Champion de France des rallyes sur Terre en catégorie 2L 2 roues motrices
Terre de l'Auxerrois : 6ème scratch et 1er cat. 2L
Terre d'Auvergne : 4ème scratch et 1er cat. 2L
Terre de Diois : 5ème scratch et 1er cat. 2L
Terre de Langres : 3ème scratch et 1er cat. 2L
Terre de Drailles : 4ème scratch et 1er cat. 2L
Terre de Corse : 3ème scratch et 1er cat. 2L
Terre de Cardabelles : 4ème scratch et 1er cat. 2L

3ème du Championnat de France

1 épreuve de championnat de France des Rallyes Asphalte :
Rallye du Var : 1er scratch (Citroen Xsara)

Rallye de Grande Bretagne : 1er classe A6 (Citroen Saxo)

2001
Champion du Monde des Rallyes Super 1600 (Citroen Saxo)

Monte Carlo 2ème
Catalogne 1er
Acropole 1er
Finlande 1er
Tour de Corse 1er
Grande Bretagne 1er

1 épreuve de championnat du monde WRC :
San Remo 2ème scratch (Citroen Xsara WRC)

Champion de France des Rallyes Asphalte :
Lyon Charbonnières 1er
Tour de la Réunion 1er
Alsace-Vosges 1er
Limousin 1er
Mont Blanc 1er
Antibes 1er

2002
10ème au Championnat du monde des Rallyes sur Xsara WRC

Monte Carlo 2ème
Deutschland Rally 1er (1ère victoire en WRC)

2003
Vice-Champion du monde des Rallyes sur Xsara WRC

Monte Carlo 1er
Chypre 3ème
Deutchland Rally 1er
Australie 2ème
San Remo 1er
Catalogne 2ème
Grande Bretagne 2ème

2004
Champion du monde des Rallyes sur Xsara WRC

Monte Carlo 1er
Suède 1er
Mexique : Abandon
Nouvelle Zélande 4ème
Chypre 2ème
Grèce 2ème
Turquie 1er
Argentine 2ème
Finlande 4ème
Allemagne 1er
Japon 2ème
Grande Bretagne 2ème
Italie 2ème
France : 2ème
Catalogne : abandon
Australie : 1er

   
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin