Untitled Document

       
Portrait
Eric vu par ...
Photos
Fiche pilote
       

Eric Mauffrey débute en rallye en 1983 au volant d’une Volkswagen Golf GTI. Très vite il impressionne, et en 1985 il est nominé au titre d'espoir de l’année Echappement. Cette même année, il termine second de la Coupe de France des voitures de production. L’année suivante, il participe au challenge VAG-Yacco qu’il remporte.

En 1987, Eric s’engage dans des rallyes internationaux (Monte-Carlo, San Remo, Tour de la Réunion) et il gagne notamment le rallye de San Remo promotion toujours au volant d'une Golf Groupe A. Puis en 1988, il passe à une R5 GT turbo (Gr.N) et finit quatrième de la coupe Renault Sport des Rallyes.

Au rallye des Vosges du Nord 1989, Eric signe sa première victoire scratch au volant d’une Ford Sierra Cosworth Groupe N. En 1990, il participe à quelques épreuves sur Sierra Cosworth. C’est en 1991 qu’il renoue avec la victoire puisqu’il termine premier du classement Promotion au Rallye Monte-Carlo et signe deux scratch au Lorraine et au rallye des Brimbelles.

En 1992, il participe au championnat de France des rallyes sur la Clio Simon Racing aux couleurs Renault Réseau France, où il termine 9ème. En 1993 et 1994, il participe toujours au championnat de France mais respectivement sur Ford Escort Cosworth 4x4 et sur Ford Escort RS2000.

Après s’être consacré entièrement au sport automobile de 1987 à 1995, Eric quitte quelque temps les devants de la scène. Il reste cependant ouvreur de François Delecour jusqu’en 1998 (poste acquis en 1991).

Il fait son grand retour en 1998 à l’occasion de « son » rallye, le rallye des Brimbelles sur la Clio Williams de Guy Bertrand (concessionnaire Renault à Remiremont). Il termine ce rallye au pied du podium derrière Kruger, Vauthier et Couturier et offre au public des passages comme lui seul sait les faire.

En 1999, il collectionne les podiums mais sans s’imposer. Son objectif : prendre des points pour la Finale de la coupe de France des Rallyes qui aurait dû se dérouler à Gérardmer. Malheureusement, la préfecture en a voulu autrement, et cette finale fut annulée au grand désespoir de celui qui était considéré comme le favoris sur ses terres. Mais, Eric ne s’est pas arrêté sur cette déception et pour le plus grand plaisir de ses supporters il fait le scratch au rallye des Images et au rallye Vosgien l’année suivante.

Pour l'année 2001, son objectif est la finale à Amiens. En terminant 2ème au rallye Ain-Jura, 2ème derrière Loeb à l’Alsace-Vosges, 1er à La Luronne sur Peugeot 306 Maxi il se qualifie mais suite à un bris de cardan il perd beaucoup de temps et doit se contenter d’une très belle 3ème place lors de cette finale. Quelques semaines auparavant, il impressionnait spectateurs et pilotes en remportant le rallye Vosgien au volant de la Clio Williams de Francis Villemin.

En 2002, son rôle d’ouvreur pour les frères Panizzi ne lui permet pas de s’engager dans les rallyes de la région. Il participe uniquement au rallye Terre de Langres où il termine à une très honorable 6ème place.

Toujours ouvreur de Gilles Panizzi en 2003, Eric participe à plusieurs épreuves: le Pays du Gier où il prend en main la Peugeot 206 Super 1600 (8ème-1er A6) afin de préparer le Rallye Alsace-Vosges comptant pour le Championnat de France. Il réalise là une de ses plus belles performances en prenant la troisième place devant des pilotes officiels ! Nouveau changement de monture pour le Rallye Vosgien avec ni plus ni moins qu'une Peugeot 206 WRC, la voiture Championne du Monde. Il emporte cette épreuve haut la main devant ses plus fidèles supporters.

Retrouvez d'autres pages sur Eric Mauffrey:

>> Eric vu par d'autres personnalités (Denis Giraudet, Daniel Grataloup, ...)

>> Quelques photos retraçant sa carrière

>> Sa fiche pilote















   

Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin