Untitled Document
Interview de Sébastien Burtin - Avril 2013

Après trois ans d'absence, le pilote lorrain Sébastien Burtin fait son retour cette saison au volant d'une inédite Renault Clio 3 WRS dans la catégorie F2000. Rencontre avec le vainqueur du Rallye Ajolais 2007 et multiple vainqueur de groupe:



- Sébastien, pourquoi ce choix d'une Clio F2000 pour ton retour ?

Uniquement pour des raisons budgétaires. La suite logique après la Clio groupe N était une R3. Mais nous avons regardé et même la version Access était trop chère.
Alors après réflexion, comme le châssis de la version Access utilise beaucoup de pièces de série, nous avons recherché une Clio 3 groupe N déjà montée.

     

En calculant bien notre coup, nous pouvions faire une auto qui se rapprochait d'une Access tout en évitant le cout énorme du faisceau et du boîtier Renault Sport ainsi que de la direction avec colonne spécifique.
En plus, le groupe F2000 nous a permis de fabriquer beaucoup de pièces spécifiques pour encore alléger la facture, comme par exemple la commande de boîte de vitesse au volant.

- Pourquoi avoir choisi une Renault comme depuis tes débuts en groupe N ?

Il faut admettre que leurs produit client sont compétitifs et souvent au-dessus du lot. En super 1600 et en N-3 par exemple, ils dominaient largement Peugeot. Quand on monte une auto avec leurs kits, on n'a pas trop de surprises ni besoin de développement comme sur les Peugeot 206 RC N-3 qui ne freinaient pas bien à leurs débuts. J'ai confiance en leurs produits en fait.

- Quelles sont tes priorités pour cette année ?

Aucune en fait. Je dois simplement apprendre l'auto et me remettre dans le bain. J'aurai préféré être prêt dès Epernay pour éviter le rythme soutenu d'un Régional. Malheureusement, il y a eu cette sortie de route au Rallye de Meuse à cause d'un souci technique mais cela n'entame pas ma motivation. Il faut aussi que je prenne sur moi, car je reconnais avoir du mal à accepter d'être trop loin au classement quand je regarde les temps. J'ai monté cette auto pour aller plus vite que la groupe N.

- Penses-tu pouvoir gagner un Rallye cette année ou est-ce un objectif pour 2014 ?

Sincèrement, non ! Il faut être réaliste et ne pas brûler les étapes. Même l'année prochaine si des gars comme Steve Mourey ou même toutes les S2000 sont à l'arrivée, je ne peux pas espérer la victoire. On n'a que 230 ch pour 1100 kg donc ce n'est pas envisageable pour l'instant mais on travaillera sur le poids en fin d'année et on verra ce que cela donnera.


- As-tu des remerciements à faire passer ?

Je tiens en premier à remercier mon père qui a bossé comme un pro sur l'auto. Il suffit de faire le tour de celle-ci pour s'en rendre compte. J'avais déjà de très belles autos auparavant mais là, c'est de l'orfèvrerie ! Il a aussi beaucoup investi encore une fois.

     

Sinon j'ai gardé ma fidèle équipe composée de Pascal et Joël Bonetto de chez Jopa Sport qui ont également participés aux finitions de l'auto et m'assistent au top niveau sur les Rallyes.

Je peux aussi associer MSR pour le moteur et surtout Vincent de HTR pour les nombreuses heures passées à préparer la gestion et le faisceau du moteur.

Et puis Est Rallye bien sur qui me reste fidèle ainsi que tous les photographes et vidéastes pour leurs belles images de notre sport.

   
Vidéo : Sébastien Burtin/Nicolas Pacault - Rallye du Cristal 2013
     
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin