Untitled Document
     
Interview de Laurent Carbonaro - Février 2007
     
Laurent Carbonaro s’est lancé dans les Rallyes en 2005. Après deux années d’apprentissage, le pilote Champenois s’apprête à attaquer une saison plutôt chargée avec un programme mixte, asphalte et terre.

- Laurent, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

J’ai 33 ans, je suis gérant de société, et je réside en Champagne. Après avoir pratiqué l’équitation de saut d’obstacle au niveau professionnel, j’ai été contraint de mettre un terme à ma carrière équestre pour cause de problèmes de santé, dû à un mal de dos chronique. Etant donné que je ne pouvais rester dans une situation déserte de compétitions, j’ai fait l’acquisition d’une Mitsubishi Lancer Evo8 avec laquelle j’ai disputé mon premier Rallye, le Vallespir 2005, ainsi que toute la saison qui s’est terminée par une qualification pour la Finale en Corse.

     

- Quel bilan fais-tu de la saison 2006 ?

Une saison 2006 un peu en dents de scie, certes je découvre les Rallyes mais je manque de régularité. J’ai changé mon système de notes à plusieurs reprises durant l’année et j’ai couru avec des copilotes différents pour acquérir de l’expérience à ce niveau. Et surtout je suis passé du groupe N à la WRC avec l’acquisition de la Corolla ex-Jean-Marie Lexcellent. Cela a été une année pleine d’enseignement, premiers podiums, une nouvelle équipe avec mon ami Paul Bizalion et notre préparateur commun « ABsport auto ».

- Quel est ton meilleur souvenir ?


Le premier podium au Suran, un Rallye que j’ai beaucoup apprécié, avec de très belles spéciales, où nous avons réussi à accrocher des temps proches du scratch.

     

- Peux-tu nous parler de ta nouvelle monture pour 2007 ?

Je conserve la Toyota Corolla WRC pour le Championnat de France Terre et j’ai fait l’acquisition d’une Peugeot 206 WRC pour l’asphalte.

- Quel sera ton programme et tes objectifs ?

Un programme mixte : Asphalte avec la 206 WRC (Rallye des Vins de Champagne, du Viganais, du Fois Gras et de la Truffe, des 3 Châteaux, du Mont Blanc et du Suran) et Terre avec la Toyota Corolla : intégralité du Championnat de France Terre.

Sur asphalte, en National, l’objectif est d’atteindre le podium et sur Terre ce sera plutôt une première année d’apprentissage.

     

- Enfin, as-tu un message particulier à faire passer ?

Comme tout le monde le sait, le Rallye est un sport de passionnés et de spectacle. Il serait opportun que des règlements plus pragmatiques soient appliqués par les instances fédérales : pour permettre aux concurrents d’amortir leurs matériels et conserver l’aspect spectaculaire des épreuves, l’intégration à la Coupe de France ainsi qu’au Trophée Michelin des WRC de première génération (qui ne sont pas plus performantes que les Kit Cars) serait fort apprécié.

Vous pourrez tout au long de la saison suivre son actualité sur le site : www.r3c-racing.com

     
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin