Untitled Document
Interview d'Emilien Corbeil - Août 2008

Après quatre saisons durant lesquelles il a évolué en Course de Côte et survolé la classe N-1, Emilien Corbeil s’est lancé en début de saison dans les Rallyes. De quoi se donner de nouveaux objectifs au sein d’une classe N-2 toujours très disputée. Rencontre avec ce jeune pilote :

- Emilien, Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

J'ai 23 ans et je travaille comme monteur rechappeur dans une agence de pneus. J'ai débuté à mes 18 ans au volant d'une 205 Rallye N-1 dans les côtes de la région puis en 2005 je me suis lancé dans le grand bain du Championnat de France de la Montagne au volant d'une 106 Rallye top N-1. J’y ai décroché le titre de Champion de France Espoirs...

     

2006 a été une année de retour aux sources dans notre région car, pour des raisons professionnelles, je n'ai pu participer au Championnat de France. J’ai été invaincu en classe N-1 dans les Courses de Côte du quart Nord-Est. En 2007, cela a été quasi similaire avec une grosse bagarre à coup de dixièmes toute la saison avec le Vosgien Julien Maurice qui était de retour en côte sur une 106 Rallye.

- Tu évoluais depuis plusieurs saisons en Course de Côte mais comment t’es tu décidé à passer aux Rallyes ?

Quand je suis tombé nez-à-nez avec Sébastien Loeb à la gare de Nancy ! J’ai toujours eu un œil sur les Rallyes avec l'envie d’en faire un jour. Après avoir gagné plus de trente fois la classe N-1 en Course de Côte je me suis dit que passer vers le Rallye serais une très bonne expérience pour découvrir ce domaine.

- Pourquoi avoir choisi une Peugeot 106 N-2 ?

Le chassis d'une 106 Rallye est très bien équilibré et le fait d'être toujours en 106 mais avec la S16, gamme au dessus de la rallye N-1, était le bon challenge pour moi ! Le plateau est toujours rempli et cela me permet de me situer par rapport aux meilleurs de la discipline !

     

- Qu’est-ce que t’apportes ton expérience en Course de Côte ?

La Course de Côte est une très bonne école de pilotage à mon gout pour apprendre à rouler propre sur des routes plutôt typées circuit sans faire de faute sur des tracés moins longs.

- As-tu rencontré des difficultés pour passer d’une discipline à l’autre ?

Pas vraiment, le plus dur était de trouver un système de notes qui me permet d'imaginer le virage ! La découverte était aussi de trouver les freinages dans les descentes comme dans le Firstplan au Florival (mon 1er Rallye et ma 1ère spéciale). Ca n’est pas évident non plus de rouler vite sur des terrains gras recouverts de terre creusés dans les cordes ! Sinon le principe reste le même toujours la course contre le chrono !

     

- Quel bilan fais-tu de ton début de saison ?

Très positif, je termine le Florival troisième de classe à deux secondes d'Emmanuel Maheu avec 18 voitures au départ. L'Ajolais fut plus mouvementé car après un kilomètre de course la radio ne marchait plus et je me suis donc déconcentré sur une route rendue grasse par la pluie de l'après-midi et ce sans pneus intermédiaires. Nous avons fait un tout droit sans dégat dans un carrefour de la première spéciale mais les autres spéciales étaient plus sèches donc mieux adaptées pour mes pneus avec toute l'après-midi des troisièmes et quatrième temps de classe. On pouvait difficilement faire mieux avec un petit handicap dans le serré sans la pignonnerie courte... On termine quatrième de classe derrière les maxi N-2 mais premier des boîtes d'origine !

Enfin le Rallye Ruppéen éttait bien parti avec un septième temps de classe sur vingt. Nous étions tous regroupés dans un mouchoir de poche dès la première spéciale. La suivante commençait sous une pluie dilluvienne avec des pneus pas adaptés à ce genre de conditions et après un gros tête-à-queue en sortie de virage nous avons terminé dans le fossé posé sur une grosse pierre...

- Quels sont tes projets et tes objectifs pour la suite de la saison ?

Je veux continuer à apprendre le mode d'emploi de ma 106 S16 et découvrir les spéciales de chaque Rallye pour me faire plaisir. Pour la suite de la saison j’ai inscrit tous les régionaux à mon programme : Vallées, Morfontaine , Mouzon-Frézelle... Pour 2009 de plus grands Rallyes sont en prévision comme peut-être l'Alsace-Vosges, le Lorraine, le Vosgien...

- Enfin, as-tu un message à faire passer ?

Je voudrais remercier toutes les personnes qui m'aident à participer à mes courses, ma famille, mes sponsors...

     
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin