Untitled Document
Interview de Quentin Giordano - Avril 2009

Jeune pilote de la région de Nancy, Quentin Giordano compte déjà à son actif 8 rallyes du Championnat de France. Il s’apprête à entamer sa seconde saison en formule de promotion Peugeot, dans le cadre de la 207 RC Rallye Cup. Avant la première manche de la saison au Rallye Lyon-Charbonnières, Quentin revient sur ses débuts ainsi que ses objectifs pour 2009…

- Quentin peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Quentin Giordano, j'ai 22 ans, j'habite à Vézelise à coté de Nancy mais je passe cinq mois de l'année dans les Alpes où j'enseigne le ski alpin à l'Ecole du Ski Français de la station des 2 ALPES.

- Comment t'es venue la passion du Rallye ?

J'ai toujours été attiré par les voitures en général depuis mon plus jeune âge, puis mon oncle Joël Vigneron m'a emmené assister à plusieurs Rallyes pour y supporter ses amis (Alain Foulon et Alain Vauthier) mais c'est ensuite en 2005 lorsque mon père Joseph Giordano a lui même débuté dans le baquet de droite aux cotés d'Eric Grandjean que les "crocs" me sont vraiment venus.

- Peux tu raconter tes débuts fin 2007 ?

Je me suis donc mis à l'œuvre afin de trouver un moyen de rouler et j'ai débuté fin 2007 au volant d'une 206 XS de la Coupe de chez "SM Evénement" la structure de Jacky Marché. Mon premier Rallye aux cotés de Julien Vautrin qui m'a initié à la prise de notes en angle sur une base de notes de Thierry Chkondali, fut le Rallye Mouzon-Frézelle; un petit régional, afin de prendre en main une vrai auto de course avec de gros freins, un autobloquant et tout ce qui s'en suit.
Ce fut un petit peu laborieux mais nous avons tout de même fini à une honorable deuxième place de classe et 36ème place au scratch. Une fois l'auto en main, nous décidons trois semaines plus tard d'attaquer un "vrai" Rallye de Championnat de France, avec le Rallye du Var. Ce fut un Rallye très difficile avec des conditions dantesques, trois jours de tempête, de pluie, de vent le tout mêlé dans du brouillard dès la première spéciale, je ne suis pas près de l’oublier ! Nous décidons de ne pas prendre de risques et de profiter de ce Rallye pour engranger de l'expérience. Malgré quelques frayeurs, nous arrivons au terme de ce Rallye avec un maximum d'expérience et nous nous classons à une belle quatrième place de classe derrière deux Super 1600 et 47ème place au scratch. C'est ainsi que nous arrivons au terme de cette courte saison 2007.

- En 2008, tu pars dans la Coupe 206, quel bilan fais tu de cette première saison quasi-complète ?

Le fait d'arriver dans une formule de promotion remet vite les choses à l'heure ! Nous prenons le train en marche car pour des raisons personnelles, nous ne participons pas au premier Rallye de la coupe, le terre de l’Auxerrois. Notre saison 2007 débute donc à l’Alsace Vosges (hors Coupe 206) en guise de préparation afin de se remettre dans le rythme. Ensuite nous participons au Rallye du Limousin puis sur la Terre à Langres (mon premier Rallye sur terre), au Mont-Blanc, de retour sur terre aux Cardabelles, et enfin le Var. J’ai par ailleurs participé au Rallye de Lorraine au mois de Juin.
Cette saison fut très formatrice en goûtant à tout type de terrain et en se battant avec des pilotes expérimentés tels que Denis Millet, Pascal Mackerer, Laurent Reuche... Le bilan de la saison est encourageant puisque nous rentrons dans les points sur la terre avec une neuvième place aux Cardabelles puis sur l'asphalte une sixième place au Var avec en prime un troisième temps scratch de la coupe (dans Gonfaron sur 36 kms) derrière Bonnefis et Mackerer.

     

- Comme tu l’as souligné, par le biais de la Coupe 206 tu as participé à deux Rallyes sur terre (Langres et les Cardabelles). Est-ce un parallèle avec ton autre passion, le ski ?

En effet, je trouve que la terre est assez similaire au ski pour l'avoir pratiqué en compétition pendant quasiment 10 ans. Les reconnaissances limitées à un seul passage développent l'anticipation et la lecture du terrain au moment venu. Mais la ressemblance la plus forte reste vraiment les notions de glisse et de trajectoires. Les Rallyes sur terre sont vraiment différents des Rallyes asphaltes et j'ai hâte d'y retourner au volant de la 207 RC Cup.

     

- Justement, dans quel état d'esprit vas-tu aborder cette formule de promotion ?

Je vais participer à la nouvelle formule de promotion Peugeot au volant d'une 207 RC montée, préparée et suivie par Jacky Marché (SM Évènements). Je me lance dans cette aventure avec un nouveau copilote, Rémi Tutélaire, l’ancien copilote de Jonathan Fritsch, et aux cotés de Pierre Marché qui lui aussi participera au "Volant 207". Je pense que ses conseils seront très précieux et j'espère pouvoir profiter de l'expérience de Pierre et Rémi pour évoluer assez rapidement.
Mon objectif pour cette saison est de rentrer dans le Top 10 régulièrement sur la terre et l'asphalte afin d'engranger des points qui me permettraient de viser une belle place en fin de saison. La tâche ne s'avère pas évidente car nous allons nous présenter sur un bon nombre de Rallyes qui nous sont inconnus, tels que le Lyon-Charbonnières dans quelques jours, le Pila Canale en Corse, le Terre des Causses ou encore le Terre du Vaucluse.
Ajoutez à cela, une concurrence digne de ce nom avec de redoutables pilotes comme Arnaud Augoyard, Pierre Marché, Germain Bonnefis, Arnaud Morel, Fréderic Comte, Damien Daumas ou encore Cyril Audirac...


- Quels Rallyes seront à ton programme ?

Pour le moment, les Rallyes au programme sont les huit Rallyes de la Coupe 207 avec quatre manches asphaltes et quatre manches terres. J'aimerais ajouter à cela le Rallye Alsace-Vosges, la seule manche de championnat de France près de chez nous afin d'avoir un peu plus de roulage et de me familiariser avec la voiture et quelques petits Rallyes sur nos terres. Mais pour le moment faute de budget, il n'y a rien de fait.

     

J'attends avec impatience de revenir sur des Rallyes que je connais comme Langres, les Cardabelles, le Limousin et le Var car j'ai pu constater cette année au Var que ce n'était pas négligeable de courir sur des Rallyes que l'on avait déjà expérimenté.

- As-tu un message à faire passer ?

Je tiens à remercier mes parents, mon oncle ainsi que tous les partenaires qui me permettent de boucler ce projet de saison, Jacky Marché et sa structure. Et je tiens aussi à remercier Est Rallye pour cette interview et vous souhaite à tous une bonne saison 2009.

     
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin