Untitled Document
 
Interview de Daniel Grataloup
       
Après avoir ecumé toutes les routes du Championnat du Monde des Rallyes, Daniel Grataloup est maintenant ouvreur de Sébastien Loeb en Championnat du Monde des Rallyes. Il se remet doucement de son terrible accident survenu en Australie l'an passé avec François Delecour. Il se livre gentiment à Est Rallye sur sa belle carrière ainsi que sur son avenir.

Daniel Grataloup
Copilote
1987-1988: Participation au San Remo et au Monte-Carlo avec Eric Mauffrey
1989: Vice Champion de France avec Bruno Saby
1991-1992: Officiel Ford en Championnat du Monde avec François Delecour
1993: Victoire au Portugal, en Corse et en Catalogne avec François Delecour
1994: Victoire au Monte-Carlo avec François Delecour
1996-1998: Officiel Peugeot en Championnat de France avec François Delecour
1999-2000: Officiel Peugeot en Championnat du Monde avec François Delecour
2001: Officiel Ford en Championnat du Monde avec François Delecour
2002: Officiel Mitsubishi en Championnat du Monde avec François Delecour

2003: Ouvreur de Sébastien Loeb en Championnat du Monde
       
- Comment allez-vous depuis la saison dernière?
[Daniel Grataloup]: Je fais beaucoup de sport (vélo, VTT, ski de fond, parapente et randonnée). Je n'ai toujours pas consolidé mon cadre obturateur droit et ça m'inquiète un peu vu que je ne peux pas courir à pied.

- Pensez vous reprendre la compétition un jour ?
Je ne le pense pas ... Mais on ne sait jamais si une opportunité très intéressante se présente.

- Vous êtes ouvreur de Sébastien Loeb, que pensez-vous de votre nouveau rôle ?
Mon expérience peut dans certains cas (choix de pneus et connaissance de l'évolution du terrain) lui apporter un plus. Cette tache me plaît bien vu que j'ai toujours le nez dans les cartes et que je reste en contact avec le milieu en étant pris que six jours par mois environ.

 
 
- Avez-vous gardé contact avec François Delecour et avez-vous de ses nouvelles ?
Depuis le lendemain de l'accident à l'hôpital en Australie je ne l'ai plus revu et il ne m'a plus téléphoné après la mi décembre.

- Quel pilote vous a le plus impressionné durant votre carrière ?
Gronhölm, parce que je l'ai vu progresser et qu'il est resté le même homme pas du tout star et Sainz par sa capacité de travail et sa constance.


- Quel est votre meilleur souvenir de copilote ?
En tête du Portugal en 1993 (devant Biason, Alen, MacRae, Sainz, Auriol, ...) on ouvre la route dans Arganil, le jour se lève, il y a des feux allumés par des spectateurs partout et on file vers notre première victoire avec la meilleure voiture du moment.

- Quel est le moins bon ?
Monte Carlo 1993 en tête du début à l'avant dernière spéciale du rallye, lorsque la Toyota nous passe avec soudain " une puissance énorme ..". Depuis ce jour le rallye n'a plus jamais eu la même saveur.

- Avez-vous des regrets au vu de votre carrière ?
Que Delecour ait eu un accident de la route en 1994 alors qu'on était au sommet de notre carrière puis qu'il ait refusé le contrat de deux ans avec Subaru en 1995 pour une question d'argent.

Merci à Daniel Grataloup pour cette interview réalisée par Marielle.

Toute l'équipe d'Est Rallye lui souhaite un prompt rétablissement.
 
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin