Untitled Document
 
Interview de Jean-Nicolas Hot
       

Après avoir disputé ces dernières années plusieurs épreuves au volant d'une Mitsubishi groupe A, le pilote-préparateur de la structure 2HP Compétition basée à Rambervillers, Jean-Nicolas Hot est actuellement en troisième position du Trophée Michelin avec une Toyota Celica GT4.
Il nous livre ses impressions sur son début de saison et sur les épreuves restantes à disputer.





- Quel bilan fais-tu de cette saison ?

       

Mon bilan est positif car je partais avec une nouvelle voiture. Mon but était de faire des courses pour découvrir la Celica, mais aussi les terminer : 4 départs et 4 arrivées avec des petite bêtises de faites et des problèmes mécaniques aussi mais sans poser de gros soucis directs. De plus, ma voiture a un gros potentiel qu’il faut que je travaille en course. Je suis très satisfait de mes courses du début de saison donc mon bilan est positif vu ma place au Trophée Michelin.

 
 

- Quelle est la suite de ta saison et tes objectifs ?

La suite de ma saison est Le Touquet que j’ai fait pour la première fois l’année dernière. C’est un Rallye très rapide avec de gros freinages sur des changements de direction et des bosses sur des routes étroites. Ce Rallye est plus simple que les Cévennes qui sera mon dernier de la saison. Je fait les Cévennes depuis que je roule en Championnat de France donc depuis 2000.
L'objectif pour Le Touquet est d'être au contact d’Eric Mauffrey car je ne peut pas jouer avec lui vu son expérience comme pour Mannessier donc si je venais à faire 3ème ou 4ème je serais satisfait du résultat de ma course. Pour les Cévennes j'espère marquer des points au Trophée Michelin pour pouvoir reste sur le podium final.

     

- Quelle course gardes-tu comme meilleur souvenir cette année ?

L’Alsace-Vosges reste une course très forte car elle était ma deuxième course de la saison mais aussi la deuxième course avec la Celica. Partir dans les premières spéciales sans bang-bang puis faire le Rallye sous une pluie battante avec une auto que je découvre : encore de grands moments et des temps sympas dans des spéciales rapides et glissantes et j'ai fini la course

- Avais-tu placé des objectifs aussi hauts en début d’année pour le Trophée Michelin ?

Non car vu la liste des pilotes engagés en début d’année je ne pensais pas me retrouver à cette position et la liste a diminué de course en course aussi. Je cours avec un petit budget comparé aux autres. L’an passé j'ai terminé les trois dernières courses avec de bonnes prestations. Lorsque l'on regarde la liste il y a des pilotes rapides et qui ont de l’expérience comme Enjolras, Mauffrey, Mannessier et bien d‘autres alors si je viens à finir 3ème ou 4ème, mon objectif sera bon pour cette année.

     

- Quelles sont les différences entre la Mitsubishi et la Celica ?

Pour la Mitsubishi j’aimais bien la conduire, c’était une voiture facile et saine à piloter. Ce n’était qu'une petite groupe A mais qui marchait très bien.
La Celica est une voiture qui était développée pour le Mondial. C’est une ex-usine avec un gros potentiel, une vrai voiture de course. La conduite est différente : la Celica est plus violente, on a une position de conduite plus basse et reculée et avec le grand capot, on ne voit pas où l'on met les roues.




- Un petit mot sur le team 2HP Compétition ?

     

Cette structure a été réalisée par passion. Dans ce team une très bonne entente règne entre les pilotes et le reste de l’équipe, une ambiance de famille avec de bons souvenirs pour les pilotes qui sont partis. Nous avons Eric Dupont qui est avec nous depuis le début ! Les pilotes du team sont aussi des amis.

 
2HP Compétition, une équipe de passionnés au grand coeur. Retrouvez-les sur leur site internet : http://www.2hpcompetition.com/
 
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin