Untitled Document
  Voir toutes les news du mois :
Untitled Document

Rallye du Japon - Loeb manque le coche ! (31.10.07)

Scénario incroyable lors du Rallye du Japon disputé le week-end dernier sur l’île d’Hokaïdo! Alors que tout le monde s’attend à une bagarre à la seconde entre Sébastien Loeb et Marcus Grönholm, les deux champions ont été tous les deux auteurs de sorties de route éliminatoires. Lors de la 1ère étape, Grönholm, alors leader du rallye, part à la faute dans la 4ème spéciale endommageant sa Focus WRC au point de ne pouvoir continuer le rallye, arceau plié. Tout le monde se dit alors que la voie est libre pour Sébastien Loeb qui rentre 2ème au terme de cette 1ère journée, 10s derrière Mikko Hirvonen.

Samedi, une pluie abondante s’abat sur les forets d’Obihiro qui rend les spéciales très boueuses et glissantes. Loeb conserve un bon rythme pour garder le contact avec Hirvonen et tenter de lâcher un Jari-Matti Latvala des grands jours. C’est dans l’ES13 que le plus surprenant intervient : Loeb sort de la route à son tour suite à une erreur de note de Daniel Elena, et doit rendre son carnet. L’alsacien manque ici une belle occasion de refaire son retard de 4 points sur Grönholm, il est contraint de devancer le finlandais deux fois sur les deux derniers rallyes, l’Irlande (asphalte) et le RAC (terre).

Retrouvez ICI les interviews audio de Sébastien Loeb, Daniel Eléna et Guy Fréquelin au Rallye du Japon sur le site www.sebastienloeb.com

C’est donc Mikko Hirvonen qui remporte l’antépénultième manche du championnat du monde, seconde victoire cette saison après le Rallye de Norvège. Il précède Daniel Sordo sur la seconde C4 WRC. Jari Matti Latvala est lui aussi sorti de la route dans l’ES13 et laisse donc sa 3ème place à Henning Solberg. Les sorties des pilotes d’usine (avec aussi Atkinson et Solberg) font les affaires des pilotes privés, notamment de Luis Perez Companc, 4ème sur la Focus M-Sport du Munchi’s Rally Team ainsi que Mattew Wilson 5ème sur la Focus Stobart !

Classement Final :
1 M. Hirvonen 3:23:57.6
2 D. Sordo +37.4
3 H. Solberg +4:33.7
4 M. Wilson +6:37.9
5 L. Perez Companc +6:40.4
6 M. Stohl +7:04.3
7 F. Villagra +11:15.3
8 K. Taguchi +20:40.1
9 G. Pozzo +21:53.0
10 A. Araujo +24:13.0

Partager cet article :
pierre

Rallye de Mouzon-Frézelle : victoire de Christophe Voirin (29.10.07)

La 4ème édition du Rallye Mouzon-Frézelle voit la victoire en toute logique de Christophe Voirin et David Stouvenel, qui ont dominé la course de bout en bout, sans réelle concurrence puisque les mieux armés avec la Ford Escort. Steve Mourey, troisième samedi soir, n’a pas démérité ! Il reprend la seconde place dès le dimanche matin et ne la lâchera plus jusqu’à l’arrivée, avec des chronos plutôt sympas. Un nouveau podium est à mettre à l’actif de Sébastien Burtin qui monte sur la troisième marche. Grosse performances des « furieux » de la N3 puisqu’ils sont 5 dans le top 10 avec Bertrand Roos, Hervé Paternot, Eric Grandjean, et Philippe Weiss.

Le Groupe A revient donc à Christophe Voirin qui empoche au passage la classe 8 où ses adversaires n’auront pas été épargnés par la mécanique (Pascal Voirin, Maxime Goettelmann boîte). Il devance le local Patrick Gilbert qui remporte la classe 7K au volant de sa Clio Kit Car et Thierry Iung qui s’impose en classe 6K. Les classes 7 et 6 reviennent respectivement à Cédric Brotons et Francis Feltin. Eric Mangeolle s’adjuge la classe 5K et termine de peu devant Jonathan Cordier à qui revient la classe 5.

Steve Mourey s’impose en Groupe F2000 devant Mickaël Gass, vainqueur en classe 13, et son camarade en classe 14 David Conreau. Christophe Mougenot était ce week-end encore le plus fort en classe 12, tandis que sans surprise Eric Deschaseaux remporte la classe 11.

Très grosse bagarre en Groupe N et plus particulièrement en classe 3 où tous les favoris étaient pour une fois réunis. Sébastien Burtin reste le « patron » et devance Bertrand Roos et Hervé Paternot. Mention spéciale à Jm & Mireille Kempf qui malgré les 4 minutes perdues samedi soir et leur dernière place au scratch sont repartis dimanche pour signer des très bons temps avec en prime des passages pour le moins impressionnants ! C’est ça aussi le sport … Franck Fallot a trouvé plus fort que lui ce week-end en classe 4 puisqu’il est devancé par Gilles Bouvard. Matthieu Hocquaux remporte quant à lui une nouvelle victoire en classe 2 tandis qu’en classe 1 c’est JP Monin qui s’est montré le plus rapide devançant Stéphane Larrière.

Partager cet article :
marielle

Grands débuts en Suzuki Cup pour J.Fritsch aux Cévennes ! (26.10.07)

Après un rallye Alsace-Vosges à domicile sur la Sierra Cosworth gr.N, puis le sélectif rallye du Mont-Blanc couru avec la 106 S16, c’est au volant de la Suzuki Swift n°73 que Jonathan Fritsch prendra de le départ de la manche la plus passionnée du championnat : le 50ème Critérium des Cévennes, les 2 et 3 novembre prochain. Agé de 21 ans, le prometteur pilote lorrain et son efficace copilote Rémi Tutelaire feront à cette occasion leurs débuts dans le grand bain des formules de promotion, en vue de préparer la saison 2008 complète en Suzuki Rallye Cup.

" C’est l’aboutissement d’un rêve de gosse ! Eternel passionné, et j’ai toujours voulu participer à une formule de promotion, filière synonyme de niveau très élevé et de confrontation à armes égales avec d’ambitieux pilotes : c’est un superbe défi !

De plus, débuter sur une épreuve aussi mythique que le Critérium de Cévennes sera réellement magique, qui plus est à l’occasion du 50ème anniversaire… Peu de mots peuvent décrire l’ambiance et la passion provoquée par ce rallye ! C’est une manche difficile, redoutée par beaucoup. Il va falloir l’aborder avec prudence, car deux défis seront à relever : d’une part les spéciales mythiques, tels les Plantiers ou la Cadière/Sumène, et d’autre part les concurrents de la Suzuki Cup, que l’on sait particulièrement rapides et qui ont désormais une excellente connaissance de l’auto.

L’objectif est simple : rester humble et apprendre le comportement de la petite japonaise, qui nécessite un pilotage fin. Sur ce point le changement va être radical par rapport à mes précédentes autos, qu’il fallait brutaliser pour signer des temps ! Rentrer sans soucis à Montpellier samedi soir sera la plus belle récompense, et permettra d’emmagasiner un maximum d’informations avant le Rallye du Var…

Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont permis de mettre en place ce petit mais ambitieux programme (avec le Var si tout se passe bien aux Cévennes) : Hervé Paternot pour l’arrangement trouvé, Autoracing Luxembourg, mon père, et bien sûr tous ceux qui vont contribuer à la construction d’un programme séduisant pour la saison 2008 de la Suzuki Rallye Cup !"


Image Hosted by ImageShack.us


RDV Vendredi 2 Novembre au départ de l’ES1, début des lorrains en terre cévenole, début d’un superbe défis, début d’une grande aventure !

Communiqué de Presse FT Compétition

Partager cet article :
pierre

Rallye Mouzon-Frézelle - Présentation (26.10.07)

Dernière épreuve du Comité Lorraine Alsace pour cette saison, le Rallye de Mouzon-Frézelle se déroulera ce week-end. L’ASA Nancy peut être satisfaite, les équipages ont répondu présents au rendez-vous avec de nombreux prétendants à la victoire. Christophe Voirin qui a dominé cette saison les régionaux auxquels il a participé partira bien entendu avec l’étiquette de favori. Parmi les outsiders on notera la présence de Maxime Goettelmann trahi par sa mécanique ces derniers temps et qui aura à cœur de bien terminer la saison, Patrick Gilbert qui évoluera dans son jardin, Steve Mourey, Sébastien Burtin ou encore Pascal Voirin.

En Groupe A, on reprend ni plus ni moins les mêmes que les favoris à la victoire, pour les classes 8 et 7K du moins. En classe 7, nous retrouverons Marc Barbé au volant de la Clio R3. Du côté de la classe 6, Francis Feltin aura pour principal adversaire Fabien Piodi, alors que la catégorie Kit-Car opposera notamment Thierry Iung et Rémy Ehrhardt. David Willig sera quant à lui l’homme à battre en classe 5, alors que chez les Kit-Car Eric Mangeolle étrennera sa nouvelle monture.

Grosse bagarre en perspective en Groupe N avec la présence de tous les « ténors » de la région. Tandis que Sébastien Burtin, intraitable cette saison, sera incontestablement le grand favori, Bertrand Roos et Jean-Michel Kempf auront une finale « manquée » à effacer, et Hervé Paternot une bien dure expérience en Swift Cup également… Philippe Weiss pourrait avoir son mot à dire dans cette classe 3 plus relevée que jamais, voire même Kévin Skupien qui pour la « der » (provisoire ?) de son copilote « Aleks » s’offre une course en Honda Civic. En classe 4, les nombreuses R5 GT Turbo emmenées par Franck Fallot seront opposées à la Lancer pilotée par Romain Mougeolle, l’Escort de Thierry Caps et la BMW 325ix de Michel Sigrist. Matthieu Hocquaux aura son statut de leader du comité à défendre au sein de la classe 2 face à Manu Maheu et Jérôme Schnoebelen entre autres. Enfin en classe 1, Jérôme Guérin toujours redoutable sur des tracés rapides pourrait tirer son épingle du jeu face à Stéphane Larrière et JP Monnin.

Steve Mourey semble le mieux armé en Groupe F2000 et classe 14 face à JC Moine, Pascal Gy et Grégory Oriel. Gilbert Bischoff, Francis Michel, et Patrice Laroche auront un coup à jouer en classe 13 tandis qu’en classe 12 nous retrouverons notamment Christophe Mougenot, Thierry Malglaive et Ludovic Vaillant. Enfin Eric Deschaseaux ne devrait pas avoir de mal à empocher une fois de plus la classe 11.

Bon rallye à toutes et à tous …

Partager cet article :
marielle

Gaëtan Houssin : combat des chefs en terre cévenole ! (25.10.07)

Le parc national des Cévennes va voir s’affronter à l’occasion de la cinquantième édition du mythique critérium du même nom, les protagonistes du championnat de France des rallyes. Bien sur la lutte fera rage entre les trois 307 WRC des prétendants au titre national, avec un avantage certain à Jean Marie CUOQ, vainqueur sortant et en passe de réaliser son improbable pari, à savoir être titré sur la terre (chose faite depuis les Cardabelles) et sur l’ asphalte. En marge de cette bagarre, le combat que se livrent Eric MAUFFREY et Patrick ROUILLARD pour le gain du trophée Michelin risque de prendre ici un tournant décisif.

Arbitré par Ludo GAL et Olivier MARTY, le trophée n’échapperait plus au pilote spinalien ci celui-ci venait à remporter la manche cévenole. Tout récent vainqueur de la coupe de France sur des routes très similaires à celles du Critérium, Eric MAUFFREY et son copilote nordiste, Gaëtan HOUSSIN partiront avec un moral à toute épreuve, d’ autant plus qu’ ils sont leader du dit trophée depuis la deuxième manche. « Même si Patrick se revendique un peu le régional de l’ étape, nous ferons tout pour décrocher le trophée Michelin dès la prochaine manche, histoire d’ aller rouler au Var sans aucune pression, et pourquoi pas jouer les trouble-fête au championnat ! »

Début des hostilités dès 8h00 du matin le vendredi 2 novembre avec le départ donné à Ganges. L’arrivée du rallye aura lieu vers 18h30 le lendemain, sur l’esplanade Charles De Gaulle à Montpellier.



Eric Mauffrey et Gaëtan Houssin au Rallye du Rouergue 2007


Communiqué de presse Gaëtan Houssin



Partager cet article :
marielle

Alexandre Bengué prend ses marques avec la Porsche Canéo (24.10.07)

Comme prévu, Alexandre Bengué et Caroline Escudéro ont roulé en voiture ouvreuse au Rallye de la Haute Saône le week end dernier, à bord de la Porsche GT3 RS aux couleurs CanéO. C’était pour eux l’occasion de découvrir la voiture avec laquelle ils participeront aux deux dernières manches du Championnat de France; le Rallye des Cévennes et le Rallye du Var, mais aussi de faire mieux connaissance avec l’équipe RS AUTOSPORT.
"Le fait que nous soyons en voiture zéro et le découpage de cette épreuve nous ont permis de travailler après chaque passage dans deux spéciales au tracé très sélectif. Nous nous sommes préoccupés dans un premier temps à rechercher un équilibre au freinage, puis avons travaillé à rendre le châssis plus performant dans les prises d’appui en essayant différents set-ups au niveau de l’amortissement.
J’ai trouvé cette GT3 RS très réactive aux réglages, mais il reste encore beaucoup à faire avec notre équipe pour que l’ensemble soit complètement optimisé et arrive au niveau de performance qu’il mérite."
déclare Alexandre.

Quant à Mélanie et Jean-Pierre Ronfort, ils étaient enthousiasmés par la venue d’Alexandre et Caroline.
"J’ai découvert un pilote appliqué, réfléchi et méticuleux dans l’approche d’une voiture qu’il ne connaissait pas ; on sent qu’il a envie de bien faire, et de nous faire bénéficier de l’expérience qu’il a acquise en équipe officielle en Mondial. Je regrette que nous n’ayons pas eu plus de temps pour travailler, aussi nous envisageons une nouvelle séance de tests avant le Rallye des Cévennes," précise Jean Pierre.
Tandis que Mélanie rajoute : "La venue de cet équipage de haut niveau dans notre région a été unanimement appréciée, la sympathie d’Alex et Caroline, leur disponibilité et leur simplicité ont déjà fait beaucoup pour l’image de notre partenaire Canéo et de notre équipe ; j’en suis ravie."

Communiqué de presse

Partager cet article :
nico

Cyril AUDIRAC au Tour de Corse (22.10.07)

Le Tour de Corse était l’occasion pour Cyril AUDIRAC de fêter son 26ème anniversaire en participant à son deuxième rallye du Championnat du Monde. Toujours au volant de la Clio R3 de l’équipe ADN Location avec laquelle il avait participé au Rallye d’Allemagne, il allait affronter le rallye des 1000 virages en compagnie de l’expérimenté Francis MAZOTTI.

Dès la deuxième boucle du vendredi, le jeune pilote niçois se mettait en évidence en signant un deuxième temps de classe devant les deux pilotes Renault Sport, et membres de l’Equipe de France, Arnaud AUGOYARD et Thomas BARRAL. Deux troisième temps allaient suivre et permettre à Cyril AUDIRAC de rentrer à Ajaccio sur la troisième marche du podium provisoire.

Les sensations retrouvées, la deuxième étape laissait entrevoir de belles perspectives. Des coupures moteur et une panne de démarreur allaient quelque peu freiner les ardeurs du pilote Phenix Motorsport. Et alors qu’il occupait la deuxième place de classe, une double crevaison dans la pénultième épreuve chronométrée du jour clôturait définitivement le débat. En se trainant pendant 7 kilomètres sur trois roues, l’addition était lourde : un demi-train arrière tordu, et 2 minutes 30 perdues dans l’aventure par rapport au temps du premier passage. Ironie du sort, Arnaud AUGOYARD, solide leader de la classe, crevait dans la même spéciale, mais ne perdait lui qu’une minute quinze...

Solidement installé à la deuxième place entre les deux pilotes Renault de l’Equipe de France, les positions semblaient figées à l’entame de la dernière journée. Son avance sur Thomas BARRAL lui permettait même de pointer en retard en sortie du premier parc d’assistance, sans incidence sur le classement. Un retard mis à profit pour remplacer, avec l’aide des mécaniciens de LAD, une fusée arrière. Le jeune niçois regagnait Ajaccio, heureux de sa place de dauphin « J’ai pris beaucoup de plaisir sur cette épreuve et j’ai beaucoup appris, grâce à l’équipe de Renault Sport Technologies et à Jacques-Julien RENUCCI qui a rejoint notre équipe. Sa grande expérience a été profitable à tout le monde. Je vais maintenant me recentrer sur l’objectif principal de la saison : la Suzuki Cup. Il reste deux épreuves et je pense qu’elles vont être âprement disputées… »



Pascal ARGERON (www.motors-photos.com)


Bertrand KUNTZ

Phenix MotorSport


Partager cet article :
toph

Rallye de Haute Saône : victoire d'Olivier Courtois ... (21.10.07)

Plateau d’engagés de qualité, météo clémente, tout était réuni pour faire de cette 28ème édition du Rallye de Haute Saône un rendez-vous réussi ! En tête à l’issue de la deuxième boucle, Olivier Courtois était motivé pour aller chercher la victoire et ainsi offrir son 1er scratch à Isabelle Galmiche sa navigatrice. Contrat rempli pour le pilote Alsacien qui devance Antonin Mougin et Thomas Guyot une nouvelle fois aux avants postes avec sa petite 106. Christophe Harroué semble avoir pris la mesure de sa BMW Compact en terminant 4ème juste devant Stéphane Nicolet. Daniel Forès était bien parti également (3ème avant la dernière boucle) mais était contraint de terminer sans phares et rétrogradait en 6ème position.

« Nous sommes partis tranquillement, je me suis trop fait avoir en voulant attaquer d’entrée, maintenant c’est fini ! Lors de la 2ème boucle nous avons attaqué, avec quelques passages à la limite du raisonnable, pour prendre la tête. Lors de l’avant-dernière spéciale nous avons eu un arrêt de course, nous sommes donc parti les pneus froids, la voiture ne tenait pas la route. Dans ces conditions Antonin Mougin est revenu très proche de nous ! Nous n’avions donc plus le choix pour la dernière spéciale, dans le 1er virage l’auto n’a pas bougé, après je ne me suis plus posé de questions j’ai attaqué ! » confiait Olivier Courtois à l’arrivée.

Le Groupe A, et la classe 7K, reviennent donc à Olivier Courtois devant Antonin Mougin qui empoche au passage la classe 8 et le vainqueur en classe 6K Thomas Guyot. Stéphane Bonnefoy et Sébastien Jeudy remportent respectivement les classes 7 et 6, tandis qu’en classe 5 c’est Yoan Corberand qui s’impose.

Nouvelle victoire en Groupe N pour Christophe Roussel, devant le vainqueur de la classe 2 Cédric Rabasse une nouvelle fois auteur d’une belle performance et son camarade en classe 3 Gérald Henry. En classe 4, c’est Franck Fallot qui s’impose tandis qu’en classe 1 le tiercé gagnant est composé de Stéphane Larrière devant Jérôme Roussel et Stéphane Dubail.

Enfin en Groupe F2000, victoire de Christophe Harroué qui devance Stéphane Nicolet et Manu Cheviet qui évoluait à domicile. La classe 13 revient à Stéphane Roy alors que Christophe Mougenot impose sa Samba en classe 12. Enfin sans surprise puisque seul au départ, Eric Deschaseaux remporte la classe 11 tout en faisant le spectacle avec quelques freins à mains pour le plus grand plaisir des spectateurs !


Partager cet article :
marielle

Retour sur la Finale de Mende avec Sébastien Burtin (20.10.07)

Avec la 13ème place au classement général, la 2ème place du groupe N et de la classe N-3 au volant de sa Renault Clio Ragnotti, Sébastien Burtin a participé avec Eric Mauffrey et Daniel Forès à la victoire du Comité Lorraine-Alsace lors de la Finale de la Coupe de France des Rallyes 2007 disputée à Mende. Retour avec lui sur cette superbe performance alors qu'il découvrait comme beaucoup d'autres les routes de la région :

- Sébastien, que penses-tu du résultat du Comité Lorraine-Alsace à la Finale ?

C’était tout simplement génial, on est vraiment resté soudé. C’était d’ailleurs émouvant pour moi pendant et après le podium final car j'ai eu la fierté d’y avoir contribué, l’esprit d’équipe était vraiment présent. Thierry et Eric m’ont soutenu et informé dans le choix des pneus toujours délicat pendant cette Finale.

- Pensais-tu faire se résultat avant la Finale ?

Malgré l’impressionnante liste des engagés, j’avais l’envie de gagner tout en étant lucide sur le fait que les pilotes locaux réputés très rapides avaient déja participé plusieurs fois à ce Rallye. Nous sommes fiers d’avoir réalisé les meilleurs temps de groupe lors du second passage.

- Comment ton copilote a t'il participé a ce résultat ?

C’est sur ce genre de Rallye avec des spéciales très difficiles et techniques, qu’un copilote apporte tout son savoir faire. Nicolas a été impressionnant, et je crois que ce résultat aurait été difficile à accrocher sans son parcours sans faute. J'en profite d'ailleurs pour le remercier publiquement !

- Penses-tu que ce résultat va changer la suite de ta saison ?

J’aimerais bien mais sans l'aide d'un sponsor, je ne vois pas ce qui pourrait me faire monter dans une auto plus performante et surtout plus onéreuse.

- Peux-tu nous dire un mot sur ton équipe d'assistance ?

Tout comme Nicolas, l'équipe du Jopa Sport n’a pas eu de répit durant cette Finale. Nous avons pris une pierre dans le radiateur et l’équipe l'a changé dans les temps avec le soutien de MSR. Il y a eu aussi cette cosse de démarreur délicate à réparer lors du premier tour. Et puis nous changions les pneus dans les dernières secondes, tant le choix était délicat alors merci à eux !

Je tiens aussi à remercier mes sponsors sans qui l’aventure Finale 2007 n’aurait pas eu lieu : MSR, ACRA, SEGOR, MANSUY et PC CARACATERE.

Enfin, un grand merci à tout mon entourage, car il faut de la patience pour être à nos cotés. Merci Papa, Maman et Elodie qui attendent souvent le résultat à la maison, et non sans stress...

Partager cet article :
nico

Rallye de Haute Saône - Présentation (19.10.07)

Samedi se tiendra la 28ème édition du Rallye de Haute-Saône, organisé par l’ASA Luronne du côté de Villersexel. La logique voudrait que les équipages engagés en A8 tels Antonin Mougin, Joël Juif, et les Kit Car de Daniel Forès et Olivier Courtois soient à leur avantage. Mais cette saison nous a montré que ce qui paraît logique sur le papier ne se vérifie que rarement en réalité … Des autos du Groupe F2000 bien emmenées pourraient donc tirer leur épingle du jeu, on pense notamment à Stéphane Nicolet, Ludo Jeudy, voire même une « grosse » Groupe N comme celle de Guylhem Dussaucy.

En Groupe A, Joël Juif et Antonin Mougin devraient se disputer la classe 8 tandis qu’en classe 7 nous retrouverons le duel opposant Daniel Forès à Olivier Courtois qui ne s’étaient plus retrouvés depuis un long moment ! En classe 6, Thomas Guyot et David Deloy semblent être les mieux armés, tandis que la classe 5 promet une belle bagarre avec Dominique Villemagne, David Willig, Jérôme Rouot alors que dans la catégorie Kit Car Yoan Corberand sera opposé à JP Desnoyer.

En Groupe N, Jean-Louis Chanet aura de la concurrence en classe 4 avec Guylhem Dussaucy, Patrick Cholley ou encore le rapide Franck Fallot. Christophe Roussel sera l’homme à battre en classe 3 pour Sylvain Cachod et Sébastien Carrière alors que Gérald Henry pourrait également se mêler aux débats. Cédric Rabasse, Damien Oudot et Romain Noël seront des références en classe 2 pour leurs adversaires alors qu’on se demande bien qui va pouvoir battre Cyril Courtoy en classe 1 … Peut-être Stéphane Dubail, Jérôme Roussel, Sébastien Breniaux ou encore JP Monnin ? Une chose est sûre ils feront tout pour !

Après sa victoire à Montbéliard, Stéphane Nicolet fait incontestablement figure de favori en Groupe F2000 et classe 14 face notamment à Nicolas Grosjean, Ludo Jeudy, Christophe Harroué et JM Lasselin. En classe 13, Patrice Laroche devra faire face à JP Girardot tandis qu’en classe 12 nous retrouverons Jérôme Munnier, qui l’avait emporté la semaine dernière à Montbéliard, Christophe Mougenot et Ludovic Vançon entre autres. Enfin la classe 11 opposera Eric Deschaseaux à Laurent Pouffier et Claude Jeanningros.

Bon rallye à toutes et à tous …


Partager cet article :
marielle

Tour de Corse - 3ème victoire consécutive de Loeb ! (17.10.07)

Sur la lancée du Catalunya, Sébastien Loeb a remporté le Tour de Corse le week-end dernier. 10 points de plus pour l’alsacien qui suit parfaitement son plan pour revenir au niveau de Marcus Grönholm au classement pilotes. Ce dernier, a lui aussi excellé sur l’asphalte Corse, prenant même la tête du rallye après 3 spéciales. C’est au forceps que Loeb est parvenu à inverser la tendance, il devance Grönholm d’une vingtaine de secondes au final. Le pilote Citröen revient à 4 points du Finlandais, il reste 3 rallyes à disputer la bagarre promet d’être sublime.

35ème victoire pour Sébastien Loeb


Le deuxième pilote Citroën, Dani Sordo n’a pu suivre le rythme de Loeb et Grönholm ce week-end. Vite distancé, il a tenté de revenir (preuve en est ses temps scratchs) mais en vain, il doit se contenter de la 3ème place. Le Belge, François Duval occupait la 4ème place à l’issue de la 2ème étape avant de devoir renoncer, alternateur cassé sur la Xsara WRC. Jari-Matti Latvala prend donc cette 4ème place : une superbe perf’ pour le jeune finlandais qui vient de démontrer en deux rallyes qu’il fallait aussi compter sur lui sur les rallyes asphalte. Petter Solberg a été en lutte tout le week-end avec le pilote Stobart, mais s’incline pour une dizaine de secondes. Il termine 5ème devant son équipier Chris Atkinson. Après sa sortie en Espagne Jan Kopecky s’est bien repris puisqu’il se classe 7ème sur sa Fabia WRC. Xevi Pons complète le Top 8 après une course un peu galère (deux changement de roue en spéciale).

Du coté des français, Marc Amourette (C2 S1600) remporte la classe A6 devant tous les pilotes du JWRC. Yoann Bonato était bien parti lui aussi avant de perdre du temps dans une crevaison. Il monte sur la 3ème marche du podium en JWRC. Arnaud Augoyard était présent grâce à l’aide de l’Equipe de France FFSA sur une Clio R3 et termine 5ème du JWRC et 1er des R3. Brice Tirabassi était engagé sur une 207 S2000 de BSA, il se classe à une belle 12ème place au général. Nos gentleman drivers, Alain Vauthier et Armando Pereira ont connu des fortunes diverses : Alain a été déclassé pour sous-vêtements non-conformes alors qu’il occupait la tête du classement promotion sur sa 206 WRC, et Armando a réalisé une honnête course avec la 21ème place scratch à la clé.

Classement Final :
1.S Loeb
2.M Grönholm à 23s7
3.D Sordo à 44s3
4.J Latvala à 2min30s5
5.P Solberg à 2min42s1
6.C Atkinson à 3min53s8
7.J Kopecky à 8min02s4
8.X Pons à 9min34s2

Classement Pilotes:
1.M Grönholm 104 pts
2.S Loeb 100 pts
3.M Hirvonen 74 pts
4.D Sordo 45 pts
5.P Solberg 38 pts
6.C Atkinson 29 pts

Classement Consctructeurs :
1.Ford 179 pts
2.Citroën 147 pts
3.Subaru 71 pts
4.Stobart M-Sport 64 pts
5.OMV Kronos 39 pts
6.Munchi’s Rally Team 6 pts

Partager cet article :
pierre

Rallye du Pays de Montbéliard : 1ère pour Stéphane Nicolet (17.10.07)

Après le forfait d’Olivier Courtois pour la 3ème édition du Rallye du Pays de Montbéliard, la voie était ouverte et beaucoup pouvaient alors prétendre à la victoire ! C’est Stéphane et Mélanie Nicolet qui se seront montrés les plus rapides ! Juste récompense pour cet équipage qui a débuté dans le rallye l’an dernier et qui n’a pas hésité à aller parcourir les routes de France cette année (Rallye de Bessé sur Braye, Cœur de France ) avec de bons résultats à clé. Ils devancent Thomas Guyot de seulement 7 dixièmes et Joël Juif.

La victoire revient donc à Stéphane Nicolet en Groupe F2000 et classe 14 au volant de sa Peugeot 206 devant Steve Mourey et Nicolas Grosjean présent sur la Clio de Franck Gravier après sa déconvenue de la Finale. Yannick Jeunet étrennait sa nouvelle monture, et quoi de mieux qu’une victoire en classe 13 pour une première ? La classe 12 voit la victoire de Jérôme Munier tandis qu’en classe 11, Eric Deschaseaux accroche une 1ère place supplémentaire à son palmarès !

Le Groupe A revient à Thomas Guyot auteur d’une superbe course au volant de la 106, et qui empoche au passage la classe 6K. Il devance Joël Juif, vainqueur en classe 8, et Damien Martin. La classe 7 revient à Steve Gendroz tandis qu’en classe 6 c’est Alexandre Jacquet qui s’impose profitant de la nouvelle décomposition des classes. En classe 5, David Willig s’impose une fois de plus alors que dans la catégorie Kit Car c’est Yoan Corberand qui l’emporte.

Peugeot était décidemment à l’honneur ce week-end, puisque c’est également une Lionne qui remporte le Groupe N avec Christophe Roussel. Il devance le vainqueur de la classe 4 Jean Louis Chanet et son camarade en classe 3 Emmanuel Pardonnet. Cédric Rabasse gagne quant à lui la classe 2 avec une brillante 9ème place au scratch. Enfin en classe 1, Cyril Courtoy se montre une nouvelle fois intraitable ! Il est suivi par Stéphane Dubail et Sébastien Breniaux.

Philippe Routhier unique représentant du Groupe GT se classe 92ème au scratch.

Photos à venir prochainement.

Partager cet article :
marielle

Rallye Dunes et Marais : Fouquet remporte la trentième édition (16.10.07)

Cette édition 2007 du rallye Dunes et Marais fut conforme aux attentes des équipages, des spectateurs et des organisateurs. Une grande fête animée, du spectacle, de l’émotion, du suspens, un scénario digne des meilleurs films d’Hitchcock et un copilote charentais montant en vainqueur sur un gigantesque podium… que du bonheur. La première bonne surprise est arrivée dès les vérifications techniques pendant lesquelles nous avons pu découvrir le nouveau jouet du constructeur Fabrice Rivet. Ce dernier, de retour dans la grande famille du tout terrain, a fait sensation avec un proto à la fois compact, agressif et design.

Le samedi matin, nous avons eu la chance de pouvoir admirer les bolides en liaison, sur la plage, comme cela se faisait il y a 30 ans. Après, Stéphanie et Rachel Simmonite ont marqué de leurs empruntes ce rallye, en signant le premier scratch. Vincent Foucart, lui, se rappelait aux bons souvenirs de tous dans le deuxième chrono. Laurent Fouquet, de son côté, attendait la troisième spéciale pour signer un meilleur temps et la spéciale suivant pour prendre la tête du général devant Patrick Orhatégaray et les sœurs Simmonite.

Le dimanche, les pistes sont humides et Laurent Fouquet, en ouvrant la route, perd un temps précieux. Il se voit reprendre 26,5 secondes par un Vincent Foucart survolté. Huitième spéciale, le meilleur temps est à mettre à l’actif de José Castan qui relègue Laurent Fouquet à plus de 13 secondes. Mais le nouveau leader s’appelle Anicet Garicoix !!! Ce dernier, plus régulier, a profité des erreurs de ses adversaires pour prendre la tête de la course.

Changement de tendance dans les ES 9 et 10 : Laurent Fouquet se reprend et colle 15,3 secondes au pilote basque. Il reprend le flambeau et devance José Castan placé en embuscade. Ce dernier est lui-même menacé par le grand Patrick Orhatégaray qui pointe à 0,2 secondes !!! Il reste une spéciale, le suspens est terrible. Laurent Fouquet assure une troisième victoire consécutive sur ce rallye et José Castan signe le meilleur temps. Il conforte ainsi sa deuxième place et marque des points précieux pour le championnat de France.

A la troisième place, nous retrouvons le leader du Championnat, Anicet Garicoix qui accentue son avance au championnat avant le dernier rendez-vous : le rallye Plaines et Vallées, fin Novembre à St-André-de-l’Eure.

Quatrième, Vincent Foucart confirme qu’il est redoutable sur tous les terrains et au volant de prototypes différents. Dans un mois et demi, nous devrions découvrir sa dernière création : trois moteurs de moto couplés pour atteindre une cylindrée de 3 litres.

Patrick Orhatégaray, fut bien malheureux dans cette dernière spéciale. Un moteur coupé pendant quelques secondes au milieu du tracé chronométré l’a sûrement privé d’un podium scratch.

Daniel Favy, n’était pas en possession de tous ses moyens ce week-end. Il n’a jamais été en mesure de se battre avec les meilleurs. Il limite la casse en terminant 6ème. Ce résultat en demi-teinte lui permet tout de même de conserver sa seconde place au Championnat à égalité de points avec José Castan.

Victoire dans la Coupe des Dames, et premier équipage anglais, les sœurs Simmonite ont prouvé qu’elles savaient aller vite avec le nouveau Fouquet. Elles rentrent en 7ème position.

Tel un extra-terrestre, Christophe Herbert a survolé les obstacles et autres embuches en début de rallye. Il a longtemps occupé la troisième puis la quatrième place avant de rétrograder en huitième position. Il devance Patrick Poincelet et sa Clio qui échoue à la porte des points.

Jean Christophe Viart rentre dans le top ten. Une satisfaction pour le pilote du Rivet après de nombreux abandons cette année.

Pour la première sortie de son nouveau proto, Fabrice Rivet a confirmé qu’il était un très bon constructeur et un excellent pilote. Il s’est mêlé à la lutte durant la première étape avant de perdre du terrain dans la septième ES.

Décidément, les Anglais ont été les plus forts en Rugby, mais aussi en rallye ! Terry Banyard remporte la classe des deux litres quatre roues motrices au volant de son habituelle Mini. Il précède dans la classe Bastien Morisse et Fabien Berteau. Ces derniers se sont donné la réplique pendant tout le rallye.

Nouvelle victoire en deux roues motrices pour ce diable de Larroquet devant Arnaud Déléan qui a subtilisé la seconde place à Grégory Goni dans les dernières spéciales.

Jean Claude Bebot s’impose dans les 4x4 de série. Frédéric Lafuente ne peut faire mieux que second, mais il peut être satisfait d’être devant le premier T2D de Francis Laporte. Soulignons la performance d’Alain Cointeau, vainqueur dans la classe 1 au volant de son Lada.

Enfin, en T1B, la victoire revient à Vincent Delcros sur son Land Rover. Yves Trusson l’emporte, lui, dans la classe 1 avec sa Jeep Cherokee.

Partager cet article :
pilmic

Rallye Terre des Cardabelles : Cuoq titré avec le panache... (16.10.07)

Ça y est, alors que tout le monde l’attendait, Jean Marie Cuoq s’est vu attribué le titre de Champion de France des rallyes Terre à l’occasion du Terre des Cardabelles. Après une course splendide, le pilote Ardéchois remporte une victoire méritée sur un terrain qu’il a su dompter. Au terme des 10 ES au programme, il rentre avec plus d’une minute et quinze secondes d’avance sur le Belge Bruno Thiry sur sa Mitsubishi Lancer et la Subaru d’Alain Deveza, décidément très en forme en cette fin d’année.

Richard Frau remporte le Groupe N devant le prodige Julien Maurin et Dominique Bruyneel tous deux sur Subaru.

En deux roues motrices, nouvelle victoire de la Clio de Manu Guigou devant la 206 de Manu Gascou. Décidément les Manu étaient dans le coup ce week end…

Soulignons la performance de notre équipage local François Gegout et Michel Herbé qui monte sur le podium du Groupe F2000 et qui prend la seconde place de la classe avec la bonne vieille 205.

Partager cet article :
pilmic

Brice Tirabassi et la 207 S2000 confirment leur niveau mondial (15.10.07)

En terminant douzième au classement scratch et premier équipage totalement français, derrière Sébastien Loeb et son équipier monégasque Daniel Elena bien sûr, Brice Tirabassi et son co-pilote corse Fabrice Gordon démontrent que leur niveau de performance est à l’égal des meilleurs de la catégorie S2000 ; heureux présage pour la saison à venir qui les verra évoluer en Intercontinental Rallye Challenge.
"Nous tirons énormément d’enseignements de cette épreuve mondiale qui nous a permis d’effectuer trois jours de course à une rythme très élevé. Tout d’abord la satisfaction d’avoir soutenu la comparaison en matière de vitesse pure avec le pilote espagnol Dani Solà, une référence dans le domaine, à qui nous avons pourtant disputé quelques meilleurs temps en catégorie S2000. Ensuite une maîtrise de plus en plus grande de la 207, une compréhension dans la sensibilité des réactions aux réglages, une osmose encore plus étroite avec mon équipe technique ; et pour finir une quiétude quant à la fiabilité de notre matériel compte tenu des anticipations de changements de pièces essentielles." indique le pilote de Sainte Maxime.

Visiblement heureux d’avoir aussi ramené la 207 aux couleurs YACCO sans la moindre égratignure, malgré les embûches d’un parcours reconnu des plus sélectifs, Brice rajoute : "Ce rallye de France était une étape capitale pour nous car elle valide tout le travail que nous effectuons depuis juillet, et je suis évidemment très heureux pour mon équipier corse Fabrice. Au Rallye du Var, ce sera à mon tour d’évoluer à domicile !”

D’ici là l’équipage participera au rallye du Vaucluse, dernière manche du championnat de France sur terre, afin de préparer les épreuves de l’I.R.C. 2008 se déroulant sur cette surface.

Communiqué de presse

Partager cet article :
nico

Rallye Dunes et Marais : Fouquet pour la passe de trois ? (12.10.07)

Cette édition 2007 du rallye Dunes et Marais s’annonce passionnante. Non seulement, la bagarre pour le titre de Champion de France 2007 est très disputée, mais en plus, cette fête du sport automobile devrait être somptueuse avec 130 équipages inscrits pour cette 30ème édition. Du jamais vu ou presque… Au départ de cette course, ils sont une fois de plus un certain nombre à pouvoir s’imposer. D’un côté, nous retrouvons les pilotes qui jouent le titre de Champion de France et de l’autre, ceux qui n’ont rien à perdre mais tout à gagner en s’imposant sur ce rallye si particulier.

A ce petit jeu, Laurent Fouquet semble le mieux armé. Vainqueur des deux dernières éditions, le pilote du Proto AMV visera avant tout la passe de trois. Patrick Orhatégaray, au volant de son Buggy extrêmement performant, pourrait bien créer la surprise tout comme Daniel Voisin sur sa 306, Sylvain Knoll (206CC), Pascal Zielinski (Rivet Clio), Laurent Bartolin (Phil’s Car), et Vincent Foucart qui disputera l’épreuve avec son ancienne 205 équipée d’un moteur V12.

Après il ne faudra pas sous estimer les équipages qui se battent pour être titrés en fin de saison, c’est le cas de Daniel Favy, de José Castan mais surtout d’Anicet Garicoix. Le leader du Championnat, au volant de son proto aux allures de Seat fera tout son possible pour être le premier de sa catégorie. Une tâche difficile face à une concurrence redoutable et déchainée.

Par contre, parmi les 130 concurrents, les spectateurs suivront de près le nouveau Proto Rivet du héro local : Fabrice Rivet. Ce dernier fait son retour sur la scène du rallye tout-terrain après une absence de plus d’un an et demi… Souhaitons bonne chance à ce pilote/constructeur aussi méticuleux que rapide.

En deux litres quatre roues motrices, Pierre Philippe, Terry Banyard, Jacky Herbert, Fabien Berteau, Michael Cazé, Joseph Garicoix et Joël Guyot pourront respirer un peu avec l’absence dans cette classe du pilote et motoriste Vincent Foucart. Attention tout de même au jeune et talentueux Bastien Morisse qui a fait preuve sur les dernières courses d’une grande dextérité au volant de son Fouquet.

Retour aux affaires pour les sœurs Simmonite qui devront se méfier de la surprenante Angélique Knoll, de Carine Omnes et d’Emilie Poincelet qui fera sa première apparition en tant que pilote.

Du côté des deux roues motrices, si Nicolas Larroquet part avec une côte très élevée, il devra tenir à distance Jean Devert, Pierre Grivet, Grégory Goni, Bruno Coet, Mathias Gallaregui, Julien Vimard ou encore le revenant Damien Brulon.

Thomas Lefrançois tentera de s’imposer une nouvelle fois avec son Mitsubishi mais il devra affronter les puissantes jeeps de Lafuente, Bebot et Bastouilh ainsi que le Discovery de Jean Luc Estève et l’autre Mitsubishi de Francis Laporte...

Enfin, en T1B, la lutte devrait être haute en couleurs avec Yohann Polonais, Vincent Delcros, Jean Pierre Dru, Yves Trusson et Janick Catinot.

Partager cet article :
pilmic

Rallye du Pays de Montbéliard - Présentation (11.10.07)

Le Rallye Régional du Pays de Montbéliard, troisième édition du nom, se déroulera ce week-end en formule midi minuit. Olivier Courtois, vainqueur en 2006, sera présent pour défendre son titre au volant de la Renault Mégane Maxi. Son principal adversaire ne devrait être autre que son dauphin l’an passé à savoir Joël Juif sur l’Escort Cosworth. Ils devront cependant se méfier des rapides F2000, comme par exemple Steve Mourey qui a réalisé de très bons chronos à l’Alsace Bossue.
Le groupe A devrait en toute logique se jouer entre les animateurs de la classe 8 avec Joël Juif, Xavier Laurence, Damien Martin, Gérard Sarrazin et Olivier Courtois favori en classe 7. En classe 6, nous retrouverons Thomas Guyot, Laurent Rigollot et Denis Millet. Enfin en classe 5 nous devrions assister à un duel entre David Willig et Yoan Corberang.
Le Groupe N devrait être de bon cru ! Avec tout d’abord les furieux de la N3 tels JP Graby, Sylvain Chachod, Chistophe Roussel ou encore Aurélien Humbert. Jean Louis Chanet, qui sera opposé en classe 4 à Sylvain Affolter et ses camarades pilotes de Gt Turbo, pourrait également avoir son mot à dire. En classe 2, les finalistes Cédric Rabasse, Damien Oudot et Franck Jovin retrouverons nos routes tandis qu’en classe 1 nombreux sont ceux qui peuvent prétendre à la victoire avec entre autres Cyril Courtoy, Jérome Roussel, Stéphane Dubail, Greg Daval …
Le Groupe F2000 et la classe 14 sont une fois de plus bien remplis ! Parmi les favoris il faudra compter sur Stéphane Nicolet, Ludovic Jeudy et Steve Mourey entre autres. Stéphane Roy sera notamment opposé à JP Girardot en classe 13 tandis Christophe Mougenot et Ludovic Vançon devraient animer la classe 12, alors qu’Eric Deschaseaux sera une fois n’est pas coutume l’homme à battre en classe 11.
Enfin Philippe Rauthier sera présent pour représenter le Groupe GT à bord de son Hommel.

Bon rallye à toute et à tous

Partager cet article :
marielle

Alexandre Bengué et Caroline Escudéro avec la Porsche Canéo (11.10.07)

Quelques années après une victoire qui leur avait valu les titres de Champions de France des Rallyes, Alexandre Bengué et Caroline Escudéro vont retrouver le Rallye des Cévennes début novembre, cette fois à bord de la Porsche GT3 RS arborant les couleurs de la boisson naturelle CANÉO. "Je suis heureux de pouvoir faire bénéficier la structure RS AUTOSPORT de mon expérience en championnat de France sur ces deux dernières épreuves de l’édition 2007 et, je ne le cache pas, très fier que ce retour sur les spéciales françaises s’effectue au volant d’une Porsche GT3 RS qui est pour moi une voiture mythique.
J’avais remarqué le côté dynamique de cette participation en catégorie GT sur différentes épreuves du championnat cette année, et l’impressionnant impact du partenaire Canéo dans les parcs ouverts au public. Je pense que c’est vraiment un plus qu’un partenaire s’implique à ce niveau dans un sport porteur d’une image de performance, de fiabilité et de crédibilité."
déclare le pilote.

Afin de parfaire leur connaissance de l’équipe, de prendre un contact direct avec la Porsche GT3 RS et d’effectuer les réglages spécifiques au pilotage, Alexandre et Caroline participeront dès le 20 octobre au Rallye de Haute Saône en voiture ouvreuse. "Cette épreuve qui se déroule à la fois près des bases de RS AUTOSPORT et de CANÉO est idéalement placée au calendrier, quinze jours avant les Cévennes ; et se sera donc pour Caroline, comme pour moi, un calage supplémentaire avec notre nouveau team, une prise en mains, et en même temps une séance d’essais qui devrait nous permettre d’élaborer de nouveaux set-ups.
J’ai hâte maintenant de monter dans cette voiture que je connais déjà dans sa version de série et qui doit être un véritable fauve une fois transformée en machine de compétition."
précise Alexandre.



Communiqué de presse

Partager cet article :
nico

Cyril AUDIRAC au Tour de Corse (11.10.07)

Après une première expérience lors du Rallye d’Allemagne au mois d’août, Cyril AUDIRAC retrouve ce week-end les routes du Championnat du Monde des Rallyes. Le Tour de Corse sera une nouvelle occasion pour le jeune espoir d’acquérir de l’expérience sur une grande épreuve et de se mesurer à des pilotes expérimentés. Outre KOMLJENOVIC, un habitué du Championnat Junior, Arnaud AUGOYARD et Thomas BARRAL se présenteront au départ au volant d’une Renault Clio R3 identique à celle du pilote Phenix Motorsport. Et il ne faudra pas oublier Henri-Marc VENTURINI, qui évoluera à domicile sur la 5ème Clio engagée.

« Après la prestation écourtée outre-Rhin, cette participation a été rendue possible grâce aux efforts consentis par mes partenaires habituels, aux premiers rangs desquels figurent Budde et Divis, sans oublier ADN Location et Renault Sport Technologies sans qui nous ne serions sans doute pas là aujourd’hui. C’est un beau cadeau d’anniversaire pour moi, qui vais fêter mes 26 ans samedi. A moi d’en faire bon usage… »

Cyril sera aidée dans sa tâche par l’expérimenté Francis MAZOTTI qui prendra place dans le baquet de droite de la Clio numéro 87 pour le faire profiter de sa connaissance du terrain.




Bertrand KUNTZ

Phenix MotorSport


Partager cet article :
toph

Eric et Marielle remportent la Coupe de France (09.10.07)

Eric Mauffrey et Marielle Grandemange avaient tous deux une revanche à prendre sur l’édition 2006 de la Finale de la Coupe de France des Rallyes, c’est désormais chose faite et de fort belle manière ! C’est à Mende en Lozère qu’ils sont allés s’imposer ce week-end à bord de la Peugeot 306 du Team Rallye Cuoq. Sur des spéciales toutes plus magnifiques les unes que les autres, Eric Mauffrey a fait étalage de tout son talent en réalisant sept temps scratch sur les huit épreuves chronométrées. D’entrée Eric et Marielle signent le 1er temps scratch avant de rencontrer la pluie, alors chaussés en pneus slicks, dans l’ES2 où Pierre Roché (Subaru Impreza) parti dix minutes plus tôt bénéficiera de meilleures conditions. Cette pluie aura d’ailleurs brouillé les cartes, provoquant au classement des cassures définitives, certains équipages auraient sans cela sans doute pu se battre pour un podium.

« Nous sommes partis sur le rythme que nous avons l’habitude d’adopter dans le Trophée Michelin, c’est-à-dire tout de suite très fort. Puis à l’arrivée de la pluie au départ de l'es 2, j’ai profité des premiers kilomètres où il n’y avait pas encore trop d’eau pour monter mes pneus en température en prenant de gros appuis. Ainsi nous avons réussi à les garder chauds et à rester au contact de Pierre malgré quelques freinages délicats » commente Eric. Avec un passage à l’assistance pour appliquer à la Peugeot 306 les bons réglages pour la pluie, ils réalisent de bons temps de nuit qui leur permettent d’occuper la tête de la course et de partir en leader le lendemain matin où l’équipage Vosgien va « dérouler sa partition ».

« Nous avons fait le bon choix de pneus avec des slicks adhérisés. La route était sale et humide, avec par endroits des tapis de châtaignes tombées suite aux fortes pluies de la veille. Le 1er passage dans la mythique spéciale du Pompidou nous a ainsi permis d’accroître notre avance pour terminer la course sur un bon rythme mais avec une marge de sécurité » explique Eric.

Eric et Marielle remportent donc cette édition 2007 de la Finale de Coupe de France des Rallyes devant Pierre Roché et Yves Pezzutti ( Peugeot 306 Maxi ). Cette finale avait pour Eric un double intérêt, d’une part l’objectif sportif de victoire, et d’autre part la préparation de la prochaine épreuve du Championnat de France – Trophée Michelin - Le Rallye des Cévennes.

«La spéciale Le Pompidou est la copie conforme des Plantiers – Saint Martial du Rallye des Cévennes. Nous avons ainsi pu essayer des réglages sur la voiture et bien préparer la prochaine épreuve du Trophée Michelin » conclue Eric.



Eric et Marielle tiennent à remercier Jean-Charles Beaubelique qui les a dépannés avec son moteur suite à la casse d’une soupape au Touquet, ainsi que Fabrice et Jean Marie pour leur semaine « marathon » afin que la voiture soit prête.

Rendez-vous les 2 et 3 novembre prochains au Rallye des Cévennes où Gaëtan Houssin retrouvera le baquet de droite.

Communiqué de presse Génius Compétition – www.eric-mauffrey.com


Partager cet article :
marielle

Finale : le comité Lorraine-Alsace s'impose (09.10.07)

L'édition 2007 de la Finale de la Coupe de France des rallyes se déroulait ce week-end à Mende en Lozère. Tous les ingrédients d'un événement réussi étaient réunis : des spéciales magnifiques, une bonne organisation et un plateau de qualité avec de la bagarre à tous les niveaux. C'est Eric Mauffrey et Marielle Grandemange qui ont dominé et remporté l'épreuve à bord de la Peugeot 306 Maxi du Team Rallye Cuoq, devançant Pierre et Martine Roché (Subaru Impreza) et Yves Pezzutti et Corinne Murcia (Peugeot 306).

Le comité Lorraine Alsace remporte la couronne avec 5 équipages classés parmi les 16 premiers : Eric Mauffrey, Daniel Forès (4ème) qui échoue de peu pour la 3ème marche du podium, Sébastien Burtin (13ème), Thierry Chkondali (15ème) et Olivier Virlat (16ème).

Le Groupe A revient donc à Eric Mauffrey, qui empoche au passage la classe 7, devant Pierre Roché, vainqueur en classe 8 et Yves Pezzutti. Guillaume Sirot s'impose en classe 6 où Tony Stique monte sur la 3ème marche du podium et Francis Feltin termine 4ème devant Sébastien Jeudy 6ème. La classe 5 revient quant à elle à Arnaud Pantel.

François Pelamourgues n'a pas failli à son rang de favori en Groupe N puisqu'il l'emporte (ainsi qu'en classe 3) devant Sébastien Burtin et le jeune Germain Bonnefils vainqueur de la classe 2 après une belle bagarre avec Nicolas Constantin. Régis Martin termine 4ème de la classe 3 et Jean Michel Kempf pas vraiment satisfait de sa course se positionne 50ème au scratch. Tir groupé en classe 2 des pilotes du quart Nord-Est avec Matthieu Hocquaux (4ème), Cédric Rabasse (5ème) et Damien Oudot (6ème). Enfin, Cédric Durand remporte la classe 1 avec en prime des temps canons le vendredi grâce à un bon choix de pneus sous la pluie.

Gilles Nantet définitivement écarté de la tête de la course dès les deux premières spéciales se retrouvant en slicks sous la pluie n'a pas pour autant laissé tomber ! Son attaque continuelle lors de l'étape du samedi lui aura permis de faire une belle remontée (6ème scratch) et de remporter le Groupe F2000 devant son camarade de classe 14 Eric Thuel-Chassaigne. Jean-Michel Leclerc complète le podium. Belle victoire en classe 13 d'Etienne Bouhot tandis que les classes 12 et 11 reviennent respectivement à Richard Desbordes et Christophe Monin.

Le Groupe GT voit s'imposer Michel Bagard (1er en GT10) devant Etienne Chapin (1er en GT9)

Partager cet article :
marielle

Rallye d'Espagne - Loeb revient à 6 points ! (09.10.07)

Objectif atteint pour Sébastien Loeb lors du rallye d’Espagne-Costa Darauda, la victoire était impérative dans l’optique du titre, et l’alsacien a parfaitement négocié cette épreuve et prend les 10 points de la victoire. Ajouté à la deuxième place de son équipier Dani Sordo, Seb’ reprend 4 points à Marcus Grönholm, et ne compte désormais plus que 6 points de retard sur le Finlandais. Le tournant du rallye a été la 6ème spéciale, où sous la pluie Loeb a mis tout le monde d’accord : +15s à Sordo (alors leader à ce moment) et +33s à Grönholm. Dès lors les positions n’ont plus évolué, Loeb, Sordo et Gröhnolm se sont partagés les temps scratchs.

Le deuxième pilote Ford, Hirvonen (qui deviendra probablement pilote n°1 en 2008 avec l’arrêt de Grönholm) s’est contenté de conserver sa 4ème place devant Duval. Le Belge, distancé dans la première boucle (un tête à queue, 30s de perdues), s’est montré dans le coup avec la Xsara Kronos quelque peu vieillissante pour devancer les Focus sur un terrain aussi propre. La donne sera sans doute différente ce week-end au Tour de Corse. 6ème Petter Solberg a réalisé un course sans éclats, au volant d’une Subaru toujours pas au niveau des meilleures. Jari-Matti Latvala prend la 7ème place sur la Focus Stobart, soit sa meilleure performance sur asphalte. Le Top 8 est complété par Chris Atkinson sur la seconde Subaru WRC, qui prend le dernier point pilotes.

Classement Final :
1.S Loeb 13s8
2.D Sordo à 39s8
3.M Grönholm à
4.M Hirvonen à 1min25s8
5.F Duval à 2min28s7
6.P Solberg à 2min54s1
7.J Latvala à 3min38s2
8.C Atkinson à 4min22s4

Classement Pilotes:
1.M Grönholm 96 pts
2.S Loeb 90 pts
3.M Hirvonen 74 pts
4.D Sordo 39 pts
5.P Solberg 34 pts
6.H Solberg 28 pts
7.C Atkinson 26 pts

Classement Consctructeurs :
1.Ford 170 pts
2.Citroën 131 pts
3.Subaru 64 pts
4.Stobart M-Sport 57 pts
5.OMV Kronos 39 pts
6.Munchi’s Rally Team 6 pts

Partager cet article :
pierre

Rallye de France Tour de Corse pour Arnaud Augoyard (05.10.07)

"Nous y sommes, je vais quitter Mâcon pour rejoindre Xavier Panseri. Demain nous allons prendre en main pour la première fois la Renault Clio R3 en version asphalte. Ensuite, direction Ajaccio pour les reconnaissances du Rallye de France, jeudi Shakedown et vendredi, samedi, dimanche le rallye.

Je me retrouve face à un énorme défi : prendre le départ de ma première manche mondiale après 11 mois d'inactivité sur l'asphalte, sur un rallye que je ne connais pas mais qui m'a toujours fait rêver, avec une voiture que je n'aurai jamais piloté en course sur cette surface, tout cela face à l'élite mondiale : Les super 1600 des habitués du Junior Rally Championship, et 4 autres Clio R3 pilotées par des habitués de l'asphalte et/ou de la Corse.

Ce défi je peux le relever grâce à une association des personnes de la Fédération Française du Sport Automobile, de Renault Sport Technologies, des Transports Munster, de Champion, de Sun Racing Car, de Espace Mâcon Val de Saône, de Sagrave Industrie, de De Richebourg Environnement et de LAD qui, comme à l'habitude, nous donnera la meilleure voiture.Je tiens à tous les remercier en portant au plus haut les couleurs de l'équipe de France et de Renault Sport Technologies.

Côté course, j'ai hâte d'être au départ ; les spéciales sont longues, étroites et sinueuses. Il ne nous faudra pas prendre tous les risques pour éviter les crevaisons fréquentes après le passage de WRC. Côté objectif, je ne m'en fixe pas, mais je ne traverse pas la Méditerranée pour uniquement faire de la figuration et pour cela je compte sur toute l'expérience que Xavier (ndlr Panséri) pourra m'apporter"


Arnaud Augoyard

Partager cet article :
pierre

Jérôme SCHMITT / Fanny Jeudy ; Le Touquet sur le podium (03.10.07)

Rallye du Touquet, 28-30 Septembre:Une belle course récompensée par un podium

En arrivant au Touquet, Jérôme et Fanny ont effectués les reconnaissances des spéciales dans des conditions météorologiques peu engageantes. Ils découvraient en effet l’épreuve avec des conditions d'adhérence très délicates.

Après le rallye du Mont Blanc, l'équipage de la SUZUKI Swift du Groupe SITTERLE devait continuer l'apprentissage des manches du championnat de France et de la lutte dans une formule de promotion. Les premières spéciales du rallye se sont effectues de nuit après une journée de pluie, des sections sèches s'intercalaient avec les changements de directions et les cordes grasses. Cette première étape permet à Jérôme et Fanny de finir à la 6ième place de la SUZUKI FFSA CUP. La journée de samedi s'est déroulée sous une météo plus clémente, quelques averses et un ciel couvert. La deuxième boucle de la journée, et surtout le deuxième passage dans la spéciale de TINGRY (26,9 Km) était très piégeur, en effet Yoann BONNATO évite les pièges, pendant que Pierre MARCHE crève, AUDIRAC, REBOUT, et GAUVIN perdent beaucoup de temps, ou encore CARMINATI lors de la boucle précédente. Jérôme et FANNY restent sur la route, évite les pièges et terminent la deuxième journée à la troisième place de la coupe.

La journée de Dimanche comptait 108 km de spéciales, soit la moitié du rallye. L'équipage Alsacien roule sur un bon rythme et conserve l'écart sur Cyril AUDIRAC. Les positions ne sont pas changées à la fin de la journée.La SUZUKI Swift rouge stationne sur le parc fermé établit sur le front de mer du TOUQUET avec à la clef une troisième place à la SUZUKI CUP. Le Podium est complété par les expérimentés Yoann BONNATO et Pierre MARCHE. Cette belle performance permet à Jérôme et Fanny de gagner une place au classement général de la SUZUKI CUP et donc d'occuper la 4ième place.

Prochain rendez vous les 2 et 4 novembre au Rallye des Cévennes


Photos: Vincent VOEGLIN





Partager cet article :
toph

Cyril AUDIRAC au pied du podium (03.10.07)

Resté sur 3 déceptions consécutives, Cyril AUDIRAC partait prudemment à l’assaut des 12 kilomètres de la première épreuve chronométrée du rallye du Touquet. Une spéciale dans laquelle les péripéties allaient commencer, sous la forme de chevreuils sur la route. A l’arrivée, la Suzuki d’ADN Location pointait à la 7ème place. La deuxième spéciale du jour neutralisée, il fallait mettre à profit l’étape du samedi pour remonter dans le classement.

Sur un terrain très gras, la tâche était ardue. Mais au fil des spéciales, le jeune niçois remontait vers les premières places, malgré un toit droit dans lequel il lâchait une grosse poignée de secondes et une incursion dans un champ dans laquelle il perdait près de 3 minutes. Le podium restait néanmoins jouable.

Le sort s’acharnait le dimanche « au départ de la première spéciale, au moment de mettre en marche l’intercom, aucun son n’est sorti des casques. J’ai parcouru les 25 kilomètres sans entendre les notes. Fabrice GAGLIO mon copilote a réussi une réparation de fortune avant le chono suivant, mais ses paroles m’arrivaient hachées, comme s’il m’appelait avec un téléphone portable depuis une zone mal couverte. A l’assistance nous avons remplacé le boîtier, mais l’écart avec le troisième était trop important pour remonter à la régulière. »

Bien qu’échouant au pied du podium, le pilote Phénix Motorsport reste dans la course pour la victoire finale. Il faudra pour cela remporter les deux manches qui restent à disputer...


Photo:VirginieROSENBLIEH





Bertrand KUNTZ

Phenix MotorSport

Partager cet article :
toph

Pas de Finale pour les « Superwomen », mais… (02.10.07)

Privées de Finale de la Coupe de France des Rallyes 2007 pour des raisons professionnelles, malgré leur qualification méritée, Aldine Laurenzano et Annabelle Cortot ont pour « projet » d’être au départ du Rallye du Var, dernière épreuve du Championnat de France. Avec 5 rallyes disputés en 2007, dont 3 victoires de Classe, elles ont su montrer de quoi elles étaient capables tout au long de la saison… et en ont surpris plus d’un et plus d’une malgré les 85 petits chevaux logés sous le capot de leur célèbre FIAT Cinquecento. Le Var sera pour elles « la cerise sur le gâteau » de leur fin de saison…. A défaut de la Lozère !!

Aujourd’hui, elles recherchent encore des partenaires pour que leur projet aboutisse…
Alors, si vous souhaitez soutenir cet équipage de « chic et de choc », contactez :
aldine.barraud@wanadoo.fr

Partager cet article :
pilmic

Rallye San Remo : Brice Tirabassi et Fabrice Gordon frustrés (02.10.07)

Engagés sur cette manche italienne de l’IRC pour parfaire leur préparation à la saison 2008 et jauger le niveau de leurs futurs adversaires, Brice Tirabassi et Fabrice Gordon, ont connu une première étape rendue difficile en raison de conditions météorologiques pluvieuses exceptionnelles dans cette région.
"Nous avions depuis le Rallye du Rouergue choisi d’effectuer un maximum d’épreuves pour élaborer des set-up efficaces en toutes circonstances, il nous manquait un roulage sur revêtement lisse détrempé et évidemment c’est la situation qui nous attendait pour les premières spéciales ! Dans ces conditions délicates nous avions décidé d’assurer, notre objectif étant une nouvelle fois de parcourir un maximum de kilomètres et d’emmagasiner de l’expérience avec la S2000.
Le passage à l’assistance suivante et la modification des réglages ayant métamorphosé la voiture, j’avais repris confiance dès le départ de l’épreuve de Ginestra comme le montre le bon chrono partiel relevé au trente deuxième kilomètre qui nous place parmi les meilleurs. Hélas, à quelques kilomètres de la ligne d’arrivée la voiture se dérobait sur une coulée d’eau et finissait dans un talus...
Seule une jante était cassée, mais après le passage de deux concurrents prévenus par Fabrice en bord de route, la voiture de Bruno Magalhaës est venue s’encastrer dans la nôtre, anéantissant nos espoirs de repartir samedi matin en Super Rallye..."
raconte le pilote de Saint Maxime.

C’est d’ailleurs Fabrice Gordon, son copilote corse qui précise :
"Dès que nous avons compris que les dégâts sur une roue avant nous immobilisaient, nous avons laissé les phares allumés car il faisait nuit noire et je me suis positionné une centaine de mètres avant l’endroit du choc pour avertir avec une lampe agitée les pilotes qui partaient derrière nous...
Bernd Casier et Marco Caviglioli ont suffisamment ralenti mais le portugais Bruno Magalhaës, qui venait de dépasser Janos Toth, a percuté notre 207 arrêtée en bord de route. J’ai eu très peur pour Brice qui était resté à coté de la voiture..."


Communiqué de presse

Partager cet article :
nico

Rallye du Touquet : Cuoq trop fort… (02.10.07)

Une fois de plus, Jean Marie Cuoq aura été intraitable. Il remporte haut la main cette édition 2007 du Rallye du Touquet au volant de sa 307 WRC. Il devance notre pilote local Patrick Henry. Ce dernier aura tout tenté et même l’impossible mais les quelques fautes commises auront couté chers au pilote de l’Est qui termine tout de même second à moins de 20 secondes du vainqueur. Troisième, David Salanon confirme son potentiel même s’il termine à plus de 4 min de Jean Marie Cuoq.

Quatrième et premier du Trophée Michelin, Olivier Marty a su tirer le meilleur parti des quatre roues motrices de sa Fiat Punto. Il précède la Toyota du Belge Claudie Tanghe impressionnant d’aisance dans ces conditions.

Premier en A6, Marc Amourette a brillé à domicile avec sa C2. Il devance le vainqueur en A7 Kris Princen. Ce dernier se permet de devancer notre « Jean Ragnotti » des temps modernes Cédric Robert.

Nouvelle victoire sans surprise en groupe N pour Jean Eric Petit et en Coupe 206 pour le surprenant Sébastien Ogier.

Soulignons la belle 21ème place de Jean Nicolas Hot ainsi que la 23ème de Mickael Prévalet.

Dans la Coupe Suzuki, la victoire revient à Yoann Bonato devant Pierre Marché et l’alsacien Jérôme Schmitt. En progression constante, on peut espérer peut être une victoire dans cette catégorie pour ce talentueux pilote avant la fin de l’année. A noter que Dominique Rebout s’est également bien défendu en prenant la cinquième place finale.

Pour terminer, rappelons qu’Hervé Quinet conclu ce rallye à la 75ème place au volant de sa 106 groupe A.

Partager cet article :
pilmic

Rallye de l'Alsace Bossue - Voirin intouchable ! (02.10.07)

Pour la seconde année consécutive, Christophe Voirin et David Stouvenel (Escort Cosworth) s’imposent sur le rallye de l’Alsace Bossue. Ils ont dominé la course de bout en bout, signant les 6 meilleurs chronos sur les 6 ES qui étaient au programme. Beau retour pour le vosgien, qui remporte à Drulingen sa 2ème victoire de la saison après La Plaine en avril dernier. Olivier Courtois (Mégane Maxi) n’a rien pu faire malgré une météo favorable à sa kit-car. Il termine second à 40s de Voirin, et remporte la classe A7k. 3ème, Steve Mourey (206 S16) est remonté sur Roos à la mi-course, après un départ prudent. Il complète le podium scratch et prend le groupe F2000 ainsi que la classe 14.

Nouveau podium pour Steve Mourey

4ème au général, 1er du groupe N et de la classe N3, Bertrand Roos (Clio RS) était particulièrement à l’aise sur ce parcours. Parti très vite au point de se retrouver 3ème après l’ES2, il a ensuite géré sa course intelligemment, afin de conserver un léger avantage (1s6) sur Hervé Paternot (Clio RS, 5ème scratch et 2nd N3). Pascal Gy (205 GTi) s’est montré une nouvelle fois régulier, et termine à une belle 6ème place au général. Eric Grandjean (Clio RS), 3ème de classe N3, ne pouvait que constater l’écart avec les deux furieux de la classe devant lui ! Il réalise tout de même une belle perf’ avec cette 7ème place au général. La F2-13 est remportée de justesse par Gilbert Bischoff (205 GTi), 0s9 devant Mickael Gass (Saxo). Kevin Skupien (106) bien en jambe ce week-end, complète le Top 10, et monte sur le podium de classe.

Le Suisse, Daniel Erard (Clio 16S) profite de la nouvelle réglementation pour remporter la classe A7. Presque à domicile, Jaques Jantzi (BMW Z3M) prend le groupe GT loin devant la Lotus Exige de Meyer. En A6, Bony (Saxo VTS) l’emporte alors que dans la catégorie kit-car de la classe (A6k), c’est Rémy Ehrhardt (106 Kit-car) qui s’impose. Emmanuel Maheu (106 S16) gagne en N2, devant Wendling et Lambert. Fallot (R5 GT), seul représentant de la N4 à l’arrivée remporte la classe après l’abandon de Genre. En N1, Guérin (AX) s’impose avec 13s d’avance sur Monnin. La F2-12 est remportée par Bolot et sa Simca Rallye 3 et sans surprise, Stéphanie Verne gagne la F2-11. Rouot (205) l’emporte en classe A5 et devance au scratch le vainqueur de la A5k, Moinaux (106 Kit Car).

A noter les abandons de Goetelmann (M3, mécanique), Wehrlé (Clio 16s, fuite d’huile), Morel (306, sortie)…

Félicitations à l’équipe d’Alsace Motor et l’ASA Mulhouse SA pour ce rallye très bien organisé.

Partager cet article :
pierre

Eric Mauffrey : toujours rebondir (02.10.07)

Eric Mauffrey, en tête du Championnat de France avant le Rallye du Touquet savait que cette 6ème manche du Championnat – Trophée Michelin allait être difficile, le terrain n’étant pas à l’avantage de la Peugeot 306 avec peu de grip et des routes souvent sales nécessitant une bonne motricité. Dès le vendredi la tendance se confirmait avec des spéciales très boueuses avantageant les voitures 4 roues motrices d’Olivier Marty et Patrick Rouillard. Eric limitait les écarts et pointait en 3ème position du Trophée Michelin au soir de la 1ère étape, en tête des voitures 2 roues motrices. Avec des conditions tout aussi difficiles le samedi, les positions restaient les mêmes. « L'étape du samedi a été dantesque, il fallait surtout rester sur la route, dans beaucoup de virages l'asphalte se trouvait sous une épaisse couche de boue et de terre. Ces conditions ont nivelé les puissances, et ont permis aux voitures moins puissantes et plus agiles, bien conduites, de se mettre en évidence, c'est ainsi qu'Olivier Marty et sa Fiat Punto S 2000 a fait main basse sur cette manche du Trophée Michelin. Bravo Olivier c'est amplement mérité ! » commente Eric.

Les routes du Pas de Calais étaient plus sèches dimanche matin. Eric partait en pneus slicks afin d’essayer de profiter de conditions plus favorables. Il signait un bon temps dans la 1ère spéciale de la journée, mais était malheureusement contraint à l’abandon dans la suivante sur problème moteur. « Dans une relance, lors des montées en régime, j'ai sentis un léger cafouillage qui m'a tout de suite alerté que quelque chose se passait, quelques secondes plus tard, s'en était fini : le moteur tournait sur trois cylindres… » explique Eric.

Cependant rien n’est perdu pour Eric Mauffrey, puisque seulement 6 résultats sur 8 possibles seront retenus en fin de saison pour le Trophée Michelin. D’autant plus que le Rallye du Touquet est remporté par Olivier Marty, le pilote Vosgien gardant ainsi toujours une longueur d’avance sur son principal adversaire Patrick Rouillard avec 3 victoires contre 2.
« Cela faisait 22 rallyes (2 saisons et demie) que je n'avais pas abandonné, quand tu y penses tu finis par te dire qu'il va finir par se passer quelque chose… Ca y est, c'est fait, me revoilà plus motivé que jamais… Toujours rebondir ! » conclue Eric.

Ce prochain weekend, Eric et Marielle vont disputer la Finale de la Coupe de France des Rallyes Nationaux à Mende en Lozère, histoire de bien préparer les Cévennes … Prochain rendez-vous en Championnat les 2 et 3 novembre.

Communiqué de presse Génius Compétition
www.eric-mauffrey.com


Partager cet article :
marielle

David Salanon et Céline Combronde leaders du Championnat (01.10.07)

“Je m’attendais à une course difficile, mais j’étais loin d’imaginer que ce serait à ce point laborieux..." déclarait David Salanon à l’arrivée de la sixième manche du championnat de France des Rallyes, disputée sur les routes du Pas de Calais. En accédant cependant une nouvelle fois au podium, David et Céline font preuve d’une fiabilité exceptionnelle et leur 307WRC est à l’unisson en ayant été épargnée de tout ennui mécanique au long des 230 kilomètres d’épreuves spéciales.
“J’avais été averti du caractère particulier de cette épreuve aux conditions de grip très délicates… Pour tout dire, à l‘issue des reconnaissances et après avoir parcouru un tracé que je découvrais nous nous demandions comment nous pourrions éviter le pire… Les pluies de vendredi soir ont rajouté à la difficulté et dès les premiers kilomètres une première incursion dans les bas côtés nous a donné la mesure de la tâche qui nous attendait. Heureusement que notre ouvreur Benoît Rousselot, deux fois vainqueur de cette épreuve, a su nous faire adopter le rythme qui convenait pour voir la ligne d’arrivée, ce qui était notre principal objectif !" déclarait le pilote de Montrond les Bains.

Lucides en effet quant aux difficultés qui les attendaient en participant pour la première fois à cette épreuve Céline et David visaient un nouveau podium, conscients du fait que leurs deux adversaires majeurs étaient hors de portée grâce à leur connaissance du terrain. Et leur mission était accomplie avec sérénité, devant l’état major YACCO venu de la proche Picardie, permettant à l’équipage de reprendre la tête du championnat.
"C’est dur d’avoir à se contenir dans l’attaque, d’anticiper tous les freinages pour éviter les tout droits, de rester perpétuellement sur la défensive… et je dois vraiment remercier Céline qui a su garder son sang froid dans les situations délicates que nous avons eu régulièrement à affronter.
Reprendre la tête du championnat c’est formidable, mais notre régularité fait que nous sommes les seuls à avoir six résultats... Il nous faudra donc faire mieux que troisième aux Cévennes, rallye que nous découvrirons également, pour conserver des chances de titre avant d’aller au Rallye du Var ou nous serons plus à l’aise."
précise David.

Communiqué de presse

Partager cet article :
nico
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin