Untitled Document
 
Souvenirs, souvenirs….
Nous vous proposerons régulièrement des résumés d’épreuves régionales des années 80 ou 90, n’hésitez pas à nous faire part de vos propres anecdotes ou remarques afin d’enrichir cette rubrique.
Pour cette première, nous revenons sur la Ronde Ruppéenne 1994, qui vous le verrez, a consacré un pilote local que vous connaissez à coup sur.
 
Rétro : Ronde Ruppéenne 1994
 
Malchanceux lors de l’édition 1993 où il était sorti de la route dans le dernier tour, Pascal Voirin associé à sa sœur Blandine remporte sa 1ère victoire de la saison 1994 à domicile lors de cette Ronde Ruppéenne.

119 équipages au départ de cette épreuve et avant même le début des hostilités, un coup de thêatre : Grosjean (Alpine A110) bloque sa boite de vitesses à la sortie des vérifications et ne pourra prendre part aux débats.

Dès le début de la ronde, Ligibel (BMW M3) devance Pascal Voirin (Porsche 911) et Serrière (Alpine A110). En Groupe N, le jeune Fabrice Roy (Renault 5 GT TURBO) devance la Clio de Fores, qui quittera la course rapidement (gros pointage en avance !!).

Les Porsche de Voirin et Ronfort sortent le grand jeu lors du tour suivant. Didier Deniset (R5 Turbo) reste placé en embuscade.
En Groupe N, la bagarre fait rage et un certain JR Marchal (R5 GT TURBO) reprend l’avantage devant Roy et Chkondali notamment.

Suite au 3ème tour, peu de changement au scratch, seul Jean Louis Riblet hérite de la 5ème place. En groupe A, Ligibel mène la danse devant Durr ( Renault Clio Williams). Sylvain Rémy (Peugeot 205 GTI) et Leuvrey se battent pour la 3ème place.

Le tour suivant voit Ronfort abandonner tout espoir de victoire suite à un tête à queue (moteur calé) et perdre 6 places au général. La bagarre entre Voirin, Serrière et surtout Ligibel fait rage et le dernier tour sera chaud.
Dans les groupes, seuls Chkondali (sortie de route) et Leuvrey (embrayage) abandonnent.

Le tour final récompense Pascal Voirin qui s’impose au scratch devant Serrière. La poisse est pour Ligibel déjà handicapé par des problèmes de freins, il crévera dans ce chrono. Bilan : une 5ème place au scratch. Très déçu, le pilote alsacien ne rentre pas au parc fermé.
Le garagiste ruppéen, Jean Louis Riblet, termine finalement sur le podium, juste devant Deniset.
En Groupe A, suite à l’abandon de Ligibel, Jean Marc Durr s’impose devant Sylvain Rémy et un surprenant Valdenaire sur une AX Sport.
En Groupe N, Fabrice Roy s’adjuge son premier succès, après une superbe résistance aux assauts de JR Marchal, qui termine à seulement 2 secondes. Ce Groupe est archi dominée par les R5 GT TURBO ( 8 voitures dans les 10 premières) suite aux abandons des Clio de Fores et Fade.

 
Classement Final Scratch:
1 Voirin (Porsche 911)
2 Serrière (Alpine A110)
3 Riblet (Peugeot 205 GTI)
4 Deniset (R5 Turbo)
5 Durr (Clio Williams)
6 Kieffer (Ford RS 2000)
7 Bresson (Talbot Samba)
8 Ronfort (Porsche 911)
9 Remy S. (Peugeot 205 GTI)
10 Roy (Renault 5 GT Turbo)
11 Valdenaire (Citroen AX Sport)
12 Marchal (Renault 5 GT Turbo)
13 Marquis (Simca Rallye 3)
Les classes :
1er N4 : Roy
1er N3 : Landon
1er N1 : Remy M.
1er N2 : Rousselot X.
1er A7 : Durr
1er A5 : Valdenaire
1er A6 : Aubry
1er F13 : Voirin
1er F12 : Serrière
1er F11 : Bresson
1er F10 : Vancon
1er F9 : Cagnon
 
Untitled Document
Copyright © Est Rallye, Tous droits réservés Admin